Partager cet article

RSS

L'Internaute > Dictionnaire > Noms Propres > Biographie > Zinédine Zidane > Biographie

Rechercher un nom
 
Thème | Pays | Nom au hasard | Abécédaire | Top recherche | Mettre en favori

Sportifs - France

Zinédine Zidane

Sportif (23/06/1972)


Joueur de football mondialement connu, Zinedine Zidane s’est illustré lors de la coupe du monde en 1998 et du championnat d’Europe des nations en 2000. Surnommé « el maestro » par les Italiens, Zidane est reconnu comme un tacticien hors pair du football.  Après cinq années passées sous le maillot de la Juventus de Turin, le  milieu offensif a rejoint en 2001 le prestigieux club du Real  Madrid.  Le Mondial 1998  a conféré à  Zidane  unepopularité fulgurante et l’a hissé au rang de héros national.

La passion du ballon rond


  Né à Marseille le 23 juin 1972, Zinedine Zidane s’intéresse très jeune  au football. Son premier  club est celui de l'US Saint-Henri près  de la Castellane. Alors qu’il effectue trois jours au CREPS (Centre  régional d'éducation physique et sportive) d’Aix-en-Provence, il se  fait repérer par le recruteur de l’AS Cannes. Il y entre en formation  en 1985.

Sa formation au club de Cannes


  Zinedine Zidane travaille et se perfectionne au centre de formation  cannois pendant six ans. Il y côtoie des joueurs professionnels et  envisage lui aussi de faire carrière dans le football. Il passe  professionnel à l’âge de seize en ans et c’est en 1989 qu’il joue en Première division pour la première fois.  Ce match l’oppose à l’équipe du FC Nantes au stade de La Beaujoire. Il  marque son premier but en Première division en 1991. A cette occasion,  le président du club de Cannes (Alain Pedretti) lui offre une voiture,  une  Clio rouge.

Les clubs s’enchaînent, toujours plus prestigieux


L’année suivante, il rejoint le club de Bordeaux. Il y rencontre Christophe Dugarry qui devient son ami. En 1994, Zidane est sélectionné pour la première fois en équipe de France.  Lors de la rencontre contre l’équipe de la République tchèque, il donne  à la France les deux buts qui permettent de terminer à match nul. Il sera titularisé en équipe de France en 1995 et Aimé Jacquet le choisira comme meneur de jeu.

Qualifiés  en 1996 pour la Coupe d’Europe de l'UEFA, les Girondins vont jusqu’à la  finale, mais s’inclinent devant le Bayern de Munich. Zidane  n’est pas au mieux de sa forme lorsqu’il dispute l’Euro 96. Affaibli  par sa saison à Bordeaux et par un accident de voiture, il atteint  péniblement avec les Bleus la demi-finale. Cependant ses talents n’ont  pas échappé à la très réputée Juventus de Turin qui le recrute en 1996.

  Zidane connaît quelques mois d’adaptation difficiles.  Avec l’aide  de Didier Deschamps, il ajuste son jeu au jeu italien et se familiarise  avec cette nouvelle vie à l’étranger. Ses efforts sont payants  puisqu’il remporte, avec l’équipe turinoise, deux titres de champion d'Italie (1997 et 1998).

La consécration


1998 est l’année de la consécration. En équipe de France, Zinedine Zidane gagne la Coupe du monde contre les Brésiliens le 12 juillet 1998.  Les deux buts qu’il marque de la tête restent dans les annales. C’est  la toute première fois que les joueurs français accèdent au titre  suprême de champions du monde. Zidane reçoit cette même année le Ballon d’or et le titre de meilleur joueur européen.

Le grand spécialiste du contrôle a atteint un niveau de jeu exceptionnel. En  2000, il remporte avec les Bleus le Championnat d’Europe des nations,  un doublé (coupe du monde + championnat d’Europe des nations) jamais  encore réalisé dans l’histoire du football.  On décerne à « Zizou » le titre de meilleur joueur FIFA de l'année. Sa popularité en France est considérable.

La carrière de Zidane connaît une nouvelle étape. Il est  transféré au cours de l’été 2001 au Real Madrid.  Le coût de ce transfert bat tous les records avec un montant d’environ  506 millions de francs (soit plus de 77 millions d’euros) pour une  durée de quatre ans. Avec cette nouvelle équipe, il gagne la Ligue des Champions en 2002.  Lors du match final contre le Bayer Leverkusen, il inscrit un but  mémorable pour un droitier (reprise de volée du pied gauche).

Les hésitations d’une fin de carrière


  L’équipe de France perd son titre de championne du monde en 2002. Les  mauvais résultats ne s’arrêtent pas là. Deux ans plus tard, lors de  l’Euro 2004, l’équipe de France, menée par le célèbre milieu offensif,  est éliminée en quart de finale par la Grèce (0-1). Zidane décide de prendre sa retraite internationale en août 2004.  Coup de théâtre un an plus tard, le 3 août 2005, Zidane annonce son  retour sous le maillot tricolore « pour aider l’équipe de France » lors  de la coupe du Monde  2006.

Au cours de cette dernière, désigné capitaine, il mène son équipe en finale grâce à son jeu extraordinnaire et son parcours sans faute. Il s'est notamment distingué lors du quart de finale contre le Brésil. Désigné meilleur joueur de la Coupe du monde, il est au sommet jusqu'aux dernières minutes de la prolongation de la finale. Mais il craque face aux provocations de Marco Materazzi et lui assène un coup de tête au thorax. Exclu du match, il finit tristement sa carrière en regardant la France perdre aux tirs au but.


Zinedine Zidane, qui affiche un palmarès impressionnant, fut pour beaucoup l’un des meilleurs joueurs au monde.  Sa maîtrise du contrôle, sa très bonne vision du jeu et la qualité de  sa distribution caractérisent ce joueur d’exception. Pelé ne manque pas  d’éloges à son sujet : « Il est le maître, tout simplement. Je  placerais Zidane dans les cinq meilleurs joueurs (de l'histoire).   Au cours des dix dernières années, il n'y en a pas eu d'autres comme  lui, il a été le meilleur joueur du monde. »



 
Voir aussi : Sportifs - Sportifs de France - Personnages de France - France

Sommaire

Dates


Copyright Benchmark Group
  Envoyer à un ami |  Imprimer  
Haut de page

Rechercher un nom
 



 
 CE JOUR-LA...