Détecteur de fumée : attention aux arnaques, la police appelle à la vigilance

Détecteur de fumée : attention aux arnaques, la police appelle à la vigilance Avec la loi Macron les détecteurs de fumée sont en haut de l'affiche. Alors qu'il reste quelques jours pour s'équiper, certains profitent de cette aubaine pour escroquer les particuliers.

Le 16 février dernier, la police nationale a publié un communiqué appelant à la vigilance face aux démarcheurs proposant d'installer et de vendre des détecteurs de fumée. Des personnes malintentionnées pourraient profiter de l'occasion pour vous escroquer en vous fournissant à prix d'or des produits bas de gamme ou pire vous dérober vos affaires. Notez que le prix moyen d'un détecteur tourne autour de 15 euros, alors que des colporteurs les proposent à plus de 100 euros. Certains n'hésitent pas à se déguiser en sapeur-pompier ou à se faire passer pour des employés municipaux afin de forcer la main à leurs victimes. Contrairement à ce que ces fraudeurs peuvent affirmer : les mairies, les assurances, les mutuelles, les bailleurs et les syndics, ne mandatent pas de prestataires pour vous vendre des détecteurs de fumée en faisant du porte-à-porte.

Pour vous prémunir face à ces personnes peu scrupuleuses, la police suggère quelques recommandations. Ne laissez pas entrer une personne inconnue chez vous quelle que soit la raison évoquée par cette dernière. Si un professionnel devait se présenter pour une opération de maintenance ou autres, il doit être annoncé et vous présenter sa carte professionnelle. Dans ce cas, vous êtes en droit de vérifier son identité, même s'il se présente comme un représentant de l'ordre public. Vous pouvez par exemple lui demander un numéro de téléphone officiel où appeler afin de confirmer son identité. Si un comportement vous semble suspect, n'hésitez pas à appeler discrètement le "17 ou le 112".

EN VIDEO - Détecteurs de fumée : attention aux arnaques.

Article le plus lu - Ecoutez l'album de Johnny Hallyday › Voir les actualités

Annonces Google