Cheminée : électrique, éthanol, insert... Prix et guide d'achat

Cheminée : électrique, éthanol, insert... Prix et guide d'achat Moderne ou ancienne, électrique ou éthanol, avec ou sans insert, la cheminée est un système de chauffage qui séduit toujours. Quel modèle de cheminée choisir ? A quel coût ? Voici tous nos conseils pour profiter d'une cheminée.

Se chauffer avec un feu de cheminée est très agréable. Ce mode de chauffage est complètement autonome. Dans certains cas, un feu de cheminée permet aussi de faire chauffer des plats cuisinés, de l'eau ou des volailles, comme autrefois. Aujourd'hui, il existe plusieurs modèles de cheminées, comme les inserts, les cheminées biologiques ou les foyers ouverts. Dans ces modèles, on peut trouver les cheminées à bois, qui sont les foyers ouverts. Les inserts ont également une consommation au bois tandis que les cheminées biologiques fonctionnent avec du bioéthanol.

Critères de choix

Choisir une cheminée à foyer ouvert est intéressant pour son côté esthétique, mais elle perd énormément de chaleur, sauf si elle est équipée d'un récupérateur de chaleur. Par rapport aux autres systèmes, cette cheminée n'est pas économique, car elle consomme beaucoup de bois. L'insert est un foyer fermé. Il va donc être beaucoup plus économique que la cheminée classique, et a un rendement de 10 à 20 kW permettant de chauffer une petite maison à condition qu'un système d'air pulsé soit installé. La cheminée au bioéthanol est très écologique, car elle ne produit pas de fumée. Elle est aussi sûre et peu onéreuse en matière d'énergie, car un plein de deux litres et demi de carburant fait fonctionner l'appareil pendant huit heures.

Cheminée électrique

La cheminée électrique ne montre aucune flammes mais garde tout l'esthétique d'une cheminée à bois. 

  • Les modèles de cheminées électriques

- Les cheminées mobiles : elle servent de chauffage d'appoint. On les aime pour leur aspect décoratif et facile à déplacer.

- Les inserts : ce type de chauffage s'intègre dans l'emplacement de la cheminée traditionnelle.

  • Les critères de choix

- Sa puissance : les performances d'une cheminée électrique sont comparables à celles d'un radiateur électrique. Certains modèles sont même plus performants qu'une cheminée bio éthanol.
- L'esthétique : c'est un bel élément décoratif pour le salon.
- Son usage : la cheminée électrique est simple d'utilisation et ne nécessite aucun entretien particulier, mise à part un dépoussiérage de son coffre. 

Cheminée éthanol

La cheminée éthanol, qui est alimentée en biocarburant issu de la culture de betteraves ou de céréales, connaît un certain succès en France. Son usage reste encore toutefois confidentiel à l'heure actuelle, ce type de chauffage se développant surtout dans les immeubles d'habitation modernes.

  • Les modèles de cheminées éthanol

- La cheminée éthanol à foyer ouvert sans vitre offre une ambiance incomparable au sein de la maison, mais elle chauffe peu et consomme beaucoup plus que les autres solutions.
- La cheminée éthanol à foyer fermé permet de chauffer six à sept fois plus qu'une cheminée à foyer ouvert traditionnelle, tout en brûlant moins de carburant. 
- La cheminée éthanol avec insert ne doit pas être confondue avec la cheminée à foyer fermé. Elle a le même aspect mais sa conception est différente. L'insert est un appareil que l'on encastre dans une cheminée existante pour augmenter sa capacité de chauffage.
- La cheminée éthanol murale s'insère dans la cloison à proximité du conduit d'évacuation (non obligatoire pour l'éthanol) si votre logement en possède déjà un. La cheminée éthanol à poser est par nature mobile et déplaçable.

  • Les critères de choix

- La capacité du réservoir : elle a une grande influence sur la version choisie. En effet, si elle dépasse 0,25 litre, votre cheminée devra impérativement être fixée au bâti.
- L'esthétique : les cheminées éthanol sont généralement haut de gamme et disposent d'un design à part entière.
- La puissance de chauffe : elle n'est pas très élevée en soi, autant opter pour les versions les plus puissantes afin de chauffer réellement votre logement.
- La certification de l'appareil : la norme NF D35 386 récompense les cheminées les plus sûres. Car il ne faut pas oublier que l'éthanol est un produit inflammable !

Insert cheminée

L'insert est un appareil clos qui s'encastre dans un foyer ouvert et démultiplie le rendement du feu de cheminée. Ce dispositif permet de transformer votre cheminée décorative en véritable source de chauffage pour votre logement, et de faire des économies d'énergie durant la mauvaise saison.

  • Les modèles d'inserts

Comme pour les cheminées ouvertes, les inserts peuvent employer différents combustibles.
- L'insert bois est la version la plus répandue et la plus appréciée. Bien plus performant et efficace qu'un foyer ouvert, l'insert bois produit cinq fois plus de chaleur ! Il empêche également les projections de cendres et de braises, d'où un gain en termes de sécurité et d'entretien. Cet insert bois a deux sous-modèles : l'insert pour bûches de bois et l'insert pour pellets de bois.
- L'insert gaz chauffe très bien lui aussi. Il est alimenté directement par le gaz de ville si votre domicile est éligible, ou par bouteille de gaz liquide.
- L'insert éthanol est l'alternative écologique, mais sa performance est plutôt limitée. Il sera très difficile de chauffer votre maison avec une puissance maximale de 5kW.
- L'insert électrique a un rendement supérieur à l'éthanol, mais chauffe toutefois moins bien que le bois ou le gaz. Propre et pratique, le risque d'incendie de cet insert est presque nul.

  • Les critères de choix

- La performance de chauffe : si vous désirez une cheminée capable de réellement réchauffer votre logement, seuls les inserts bois ou gaz pourront vous apporter un tel service. Sinon, pour un usage plus ornemental, l'insert électrique ou éthanol fera très bien l'affaire.
- L'esthétique de l'insert : il existe une profusion de tailles ou designs dans le commerce. Vous n'aurez pas de mal à trouver la perle rare !
- Le niveau de sécurité vis-à-vis du risque incendie : les modèles électriques ou à l'éthanol n'ont pas besoin d'être raccordés à un conduit d'évacuation, contrairement à l'insert bois ou gaz.

>> Voir aussi : Nettoyer une vitre d'insert

Cheminée à bois

Les cheminées à bois sont un joyau rare dans les maisons et appartements qui apportent confort et convivialité. La plus traditionnelle est la cheminée au bois à foyer ouvert. C'est une niche dans le mur composée d'un conduit qui permet d'évacuer les fumées par le toit. Il existe différents types de cheminée à bois :

  • cheminée à foyer ouvert
  • cheminée à foyer fermé. Pour son installation, vous bénéficiez d'un crédit d'impôt de 30 % du prix d'achat (pose non comprise), car c'est un véritable système de chauffage.
  • l'insert, dont le feu est derrière une vitre. Ne pas confondre avec l'insert cheminée dont la conception est différente.

Selon le type de cheminée au bois choisi, le rendement ne sera pas le même et ses performances de chauffage pourront nettement varier. Une cheminée à foyer fermé a un faible rendement 10-15%. Une cheminée avec vitre ou porte fermée chauffe 6 à 7 fois plus. Cependant, afin d'améliorer les performances thermiques de votre foyer ouvert par exemple, il est possible d'installer un récupérateur de chaleur ou une plaque foyère dans le foyer. 

Cheminée design et moderne

Les vieilles cheminées en pierre ou en brique sont aujourd'hui un symbole de cocooning et d'authenticité dans une maison ou un appartement. Toutefois, dans un intérieur plus contemporain, on préfère des lignes plus design et modernes. La cheminée se réinvente avec des formes plus audacieuses : cheminée murale, centrale, pyramidale, suspendue, en angle, transparente, avec un coffrage futuriste... Les cheminées contemporaines osent tout. Voici une sélection recueillie auprès de nos lecteurs.

Prix d'une cheminée

Pour l'acquisition d'une cheminée à foyer ouvert, il faut compter 500 à 3 000 euros. Pour un insert, le prix sera de 600 à 4 000 euros. Le prix de la cheminée au bioéthanol varie entre 1 000 et 4 000 euros ; par contre, elle bénéficie d'un crédit d'impôt représentant la moitié de son coût.

Tubage de cheminée

Le tubage est un procédé qui a multiples fonctions : isoler le conduit, s'adapter à un conduit dont le diamètre est très large,  protéger le conduit du bistrage et de la corrosion, remédier à une étanchéité douteuse ou au mauvaise état du conduit de cheminée.

  • Les réglementations

Le tubage de cheminée doit-être réalisé par un professionnel. Voici quelques règles à connaître.

- Il doit se faire sur toute la longueur du conduit.
- S'il traverse un plancher, il doit posséder une double paroi.

- L'angle de la partie de raccordement ne doit pas faire plus de 90°.

Chapeau de cheminée

Le chapeau de cheminée aussi appelé sortie de toit fait partie de ces petits éléments esthétiques d'un toit. Il est d'ailleurs préférable que son style soit en harmonie avec celui. Le chapeau de cheminée a de multiples fonctions : il permet d'évacuer les fumées, protège le conduit des intempéries et empêche que les oiseaux y fassent leur nid.

  • Où l'acheter ?

Dans les magasins de bricolage, on trouve différents modèles de sorties de toit. Anti-vent, circulaire, polycombustible, en inox ou en zinc, n'hésitez pas à demander conseil à un vendeur pour vous guider sur le chapeau de cheminée le plus adapté à votre installation. Les prix varie entre 20 et 200 € selon les modèle.

  • Comment le fabriquer soi-même

Plus ambitieux, vous pouvez aussi fabriquer vous-même le chapeau de cheminée en fabricant un moule et en coulant du béton. De nombreux tutoriel son disponible et vous aideront à réaliser cette tâche.

Feu de cheminée

  • Comment éteindre un feu de cheminée

Le mauvais entretien d'une cheminée ou une mauvaise manipulation peut conduire à un début d'incendie. Que faire en cas de panique ? Premier réflexe appeler les pompiers (18). En attendant leur arrivée, dégagez l'espace devant la cheminée, fermez le clapet de la cheminée puis mettez de la terre, du sable ou du gros sel dans l'âtre (sol intérieur de la cheminée). Ne jetez pas d'eau directement sur les flammes, il est recommandé d'utiliser un flacon pulvérisateur. Si vous avez un extincteur à proximité, utilisez-le en faisant des projections brèves loin des flammes.

Ce qu'il ne faut pas faire : jeter un seau d'eau directement sur les flammes ou par le conduit de la cheminée, le choc thermique pourrait faire de gros dégâts. Boucher le haut de la cheminée. 

  • Les feux de cheminée autorisés partout?

En Ile de France et à Paris, les feux de cheminées sont autorisés si ce dernier est utilisé comme chauffage d'aggrément. Il n'est pas possible d'utiliser une cheminée à bois comme système de chauffage principal car c'est une zone dite sensible. En effet, il représente un danger pour la qualité de l'air. La combustion du bois représente 1 000 tonnes de poussières par an. De plus, une cheminée à bois émet 440 fois plus de particules qu'un système de chauffage aux granulés de bois.

Ramonage cheminée

Pour donner un coup de jeune à votre ancienne cheminée, voici quelques idées :

 

Chauffage / Insert

Annonces Google