Améliorer l'isolation d'une habitation L'isolation des murs intérieurs

l'isolation des murs intérieur peut se faire avec du polystyrène ou du
L'isolation des murs intérieur peut se faire avec du polystyrène ou du polyuréthane. © Placo

Plus facile à mettre en oeuvre que l'isolation extérieure, l'isolation des murs par l'intérieur implique néanmoins des contraintes pour une efficacité inférieure.

 Les avantages

L'isolation des murs par l'intérieur permet d'améliorer les performances thermiques de la maison sans modifier sa façade. Son coût est par ailleurs peu élevé par rapport à l'isolation extérieure et sa mise en œuvre est plus aisée.

Les inconvénients

L'un des principaux inconvénients de l'isolation intérieure des murs est qu'elle réduit la surface des pièces isolées. Or, la surface des habitations est aujourd'hui une préoccupation importante. Une autre complication tient au fait qu'il faille quitter le logement le temps des travaux. Enfin, si la mise en œuvre d'une isolation des murs par l'intérieur est globalement plus facile que par l'extérieur, la tâche s'avère néanmoins délicate au niveau des ouvertures, des prises électriques et des canalisations.

Mise en œuvre

Pour isoler vos murs par l'intérieur, vous pouvez utiliser soit un isolant dissimulé derrière une contre-cloison, soit des panneaux composites.

L'isolant dissimulé derrière une contre-cloison

Cette technique est la plus courante. L'isolant est collé au support ou fixé mécaniquement. On le couvre d'une contre-cloison en briques plâtrières ou cloisons de plaques de plâtre vissées sur des ossatures. Cette technique est particulièrement adaptée pour isoler des murs irréguliers, puisqu'elle permet de les rattraper. Elle offre également l'avantage de permettre le passage des câbles électriques et la fixation des prises sans abîmer l'isolation.

Concernant le matériau isolant, vous pouvez choisir de la laine minérale ou de verre, du polystyrène ou du polyuréthane. Si ces matériaux sont les plus couramment utilisés, d'autres matériaux réputés plus écologiques se développent aussi aujourd'hui : la laine, le lin, le chanvre, etc.

Les panneaux composites

Les panneaux composites sont composés d'un panneau isolant (polystyrène, polyuréthane ou laine minérale) couvert de plâtre. Les panneaux sont soit collés au mur, soit vissés sur des tasseaux préalablement fixés. L'avantage de ces panneaux composites est la facilité d'installation.

Isolation