Bien choisir son double vitrage Le crédit d'impôt

pour en savoir plus, rendez-vous sur www.impots.gouv.fr
Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.impots.gouv.fr © Ministère du budget des comptes publics et de la fonction publique

L'acquisition et l'installation d'un double ou triple vitrage peut vous faire bénéficier d'un crédit d'impôt de 18 % dans le cadre d'un bouquet de travaux (deux actions d'amélioration de l'habitat) et sous certaines conditions. 

Sont concernés :

- les vitrages de remplacement à isolation renforcée installés sur une menuiserie existante dont le coefficient de transmission thermique du vitrage Uw est inférieur ou égal à 1,1 W/m².K ;

- les fenêtres ou portes-fenêtres, dont le coefficient de transmission thermique du vitrage Uw est inférieur ou égal à 1,3 W/m².K et dont le facteur solaire Sw est supérieur ou égal à 0,3, ou bien dont le coefficient de transmission thermique du vitrage Uw est inférieur ou égal à 1,7 W/m².K et dont le facteur solaire Sw est supérieur ou égal à 0,36 ;

- les fenêtres de toit dont le coefficient de transmission thermique du vitrage Uw est inférieur ou égal à 1,5 W/m².K et dont le facteur solaire Sw est supérieur ou égal à 0,36 ;

- les doubles fenêtres avec un double vitrage renforcé dont le coefficient de transmission thermique du vitrage Uw est inférieur ou égal à 1,8 W/m².K et dont le facteur solaire Sw est supérieur ou égal à 0,32.

Le taux de crédit pour l'isolation des parois vitrées est de 18 % pour toutes dépenses payées depuis le 1er janvier 2012. Il ne s'applique que pour des habitations principales achevées depuis plus de deux ans.

Conditions

Pour bénéficier du crédit d'impôt au titre de l'acquisition de matériaux d'isolation thermique, vous devez présenter une facture de l'entreprise ayant procédé à la fourniture et à l'installation des matériaux. Celle-ci doit mentionner le respect du critère technique de performance relatif au matériau utilisé.

Le crédit d'impôt porte uniquement sur le coût total des fenêtres à double ou triple vitrage mais pas sur la main d'œuvre.

Isolation