Piscine hors-sol : les règles à respecter

Moins règlementées que les piscines enterrées, les hors sol sont tout de même soumises à quelques règles simples de sécurité.

Ce que dit la loi

Les piscines hors-sol et démontables dont "la surface de bassin est inférieure à 20 m², d'une hauteur de parois inférieure à 1 m et dont la distance minimum avec les limites de propriété est de trois mètres" ne sont pas soumises à déclaration. Leur installation ne nécessite donc pas de permis de construire.

piscine hors sol
© Photobox288 - Fotolia

La sécurité

La sécurité des piscines fait l'objet d'une loi et de deux décrets. Ces dispositions concernent les piscines enterrées des particuliers ou des établissements privés ouverts au public (comme les hôtels). Les piscines hors sol ne sont donc pas visées. Pourtant, il suffit de 30 cm d'eau pour qu'un enfant laissé sans surveillance se noie. Les principes de sécurité pour les piscines hors sol ne sont pas aussi stricts que pour les piscines enterrées, car on considère que la hauteur du bord est déjà un obstacle au franchissement du bassin par un enfant. Il faut tout de même respecter quelques règles indiscutables.

  • Équipez les jeunes enfants de bouées à leur taille, de flotteurs autour des bras, ou encore d'un maillot de bain équipé de flotteurs intégrés.
  • Ne laissez pas les enfants, même bien équipés, sans surveillance.
  • N'acceptez pas plus de personnes dans la piscine que le nombre prévu par le fabriquant.
  • N'y plongez pas.
  • Facilitez l'accès de la piscine par l'installation d'un escalier à marches antidérapantes.

Pour plus de sérénité avec les enfants, investissez dans un système d'alerte de l'immersion d'un corps dans la piscine : le Splash Buzzer. Ce petit appareil composé d'un collier et d'une base émettrice a été créé par un couple dont la petite fille a manqué se noyer dans la piscine familiale. Dès que le collier porté par l'enfant touche l'eau, la base émet un signal pour avertir les parents de l'immersion.

Piscine

Annonces Google