Maison passive : principe et fonctionnement

C'est en Allemagne que la maison dite passive est apparue pour la première fois. Depuis, ce concept qui vise à associer confort thermique et respect de l'environnement a fait des émules en France. Voyons comment fonctionne cette construction très basse consommation.

Comment fonctionne une maison passive ?

Une habitation construite sur le principe de la maison passive a pour objectif de ne pas consommer d'énergie. Pour cela, la construction doit respecter des normes bioclimatiques qui consistent en une isolation particulièrement performante et un choix de matériaux étudié en fonction de la zone climatique. Murs épais, triple vitrage, utilisation de l'énergie solaire pour chauffer l'habitation... : la maison passive se suffit à elle-même. Ce type de construction dispose d'un fonctionnement basé sur l'optimisation des sources de chaleur naturelles et la réduction des pertes calorifiques.

Le principe de la maison passive

Afin de pouvoir bénéficier de l'appellation de maison passive, une habitation doit respecter plusieurs principes concernant son mode de chauffage ainsi que sa consommation électrique. En matière de chauffage, la maison passive ne doit pas dépasser les 15 kWh/m2/an tandis que pour l'électricité, sa consommation ne peut pas excéder les 120 kWh/m²/an.

Des économies à réaliser

La construction d'une maison passive peut sembler compliquée. Les normes à respecter sont drastiques mais le résultat en vaut la chandelle, ne serait-ce que pour voir votre facture d'énergie diminuer considérablement. Selon les estimations, une maison passive génère près de 90 % d'économies d'énergie comparativement à une construction de type traditionnel. En privilégiant les sources de chaleur passive, la maison basse consommation permet de réduire l'utilisation d'un chauffage d'appoint à seulement quelques jours par an.

Utiliser la chaleur passive

Si le concept de la maison passive est basé sur la réduction de la déperdition énergétique, il nécessite également un apport thermique notamment lors des périodes de grands froids. Plutôt que de recourir à un mode de chauffage énergivore, la maison passive privilégie le recours aux sources de chaleur passive que représente, notamment, le soleil. Ainsi, ce type de construction bénéficie généralement de grandes baies vitrées qui laissent l'énergie solaire chauffer l'intérieur de l'habitation. L'énergie des appareils électriques ou la chaleur émise par les habitants du foyer constituent également un gain de chaleur important.

Maison / Appartement

Annonces Google