Arrosage automatique : comment bien le choisir

Au quotidien ou au moment de partir en vacances, la mise en place d'un arrosage automatique constitue la solution idéale pour prendre soin de vos plantes pendant votre absence.

Les modèles d'arrosage automatique

Arrosage automatique
© Mariusz Blach - Fotolia

On distingue trois types d'arrosage automatique :

  • l'arrosage goutte à goutte : grâce à ce système, les massifs, les haies et les jardinières reçoivent précisément la quantité d'eau qu'il leur faut ;
  • l'arrosage enterré : idéal pour les grands espaces, cet arrosage automatique se caractérise par ses arroseurs enfouis dans le sol ;
  • l'arrosage de surface : également appelé système volant, cet arrosage s'effectue à l'aide de tuyaux placés au sol, puis reliés à un programmateur.

Les critères de choix

  • la surface à arroser : pour les petits jardins et les potagers, l'arrosage goutte à goutte est conseillé. L'arrosage automatique enterré ou de surface convient quant à lui pour les grandes surfaces de gazon. L'arrosage enterré peut en effet couvrir un espace allant jusqu'à 14 m² ;
  • la simplicité d'installation : contrairement à l'arrosage goutte à goutte ou de surface, l'arrosage automatique enterré nécessite une étude technique obligatoire réalisée par un professionnel ;
  • l'esthétique : l'installation d'un arrosage automatique de surface ou goutte à goutte implique que les équipements mis en place restent visibles, à l'inverse d'un arrosage enterré.

La gamme de prix

Si vous souhaitez acquérir un arrosage automatique goutte à goutte, comptez entre 10 et 100 euros selon le système utilisé. Pour un arrosage de surface, un budget compris entre 150 et 200 euros est nécessaire. Le prix d'un arrosage automatique enterré, quant à lui, comprend l'étude technique (150 euros environ), le prix du matériel (quelques centaines d'euros, en fonction de la surface à arroser) et éventuellement le prix de l'installation.

Gazon

Annonces Google