Hivernage d'une piscine : principes et astuces pour une piscine en bon état

La piscine est un équipement très apprécié en été, lorsque les températures extérieures incitent à se rafraîchir dans l'eau. En revanche, en hiver son interêt est très limitée. Pour pouvoir jouir de sa piscine à la belle saison, il est nécessaire de la mettre en hivernage. Voici comment procéder.

Préparer l'hivernage

Avant de réaliser l'hivernage de votre piscine, nettoyez correctement le bassin et les différents accessoires. C'est également le moment opportun pour nettoyer les filtres et les détartrer si besoin. Ensuite, vous pouvez vous attaquer à l'hivernage de votre équipement, en optant pour l'une des deux méthodes.

L'hivernage passif

L'hivernage passif de la piscine est conseillé dans les régions où l'hiver peut être rude, et où les températures peuvent rester négatives plusieurs jours consécutifs. Il consiste à stopper totalement l'activité de la piscine. Pour cela, il suffit de :
- réduire le niveau de l'eau à l'aide de la bonde de fond ;
- stopper la filtration de l'eau ;
- vidanger l'ensemble des circuits ;
- stocker les différents équipements de filtration au sec et à l'abri du froid ;
- déverser un produit d'hivernage spécifique au fond de la piscine afin de limiter les risques de formation de tartre sur les parois ;
- boucher l'ensemble des prises balais, buses et bondes ;
- placer des flotteurs d'hivernage ;
- insérer des gizmos dans les skimmers pour prévenir les risques de gel ;
- couvrir la piscine à l'aide d'une bâche ou couverture d'hivernage.
Ponctuellement durant l'hiver, pensez à vérifier la couleur de l'eau et l'état général du bassin.

L'hivernage actif

L'hivernage actif de la piscine consiste à réduire l'activité de la piscine sans toutefois la stopper. Autrement dit, la piscine continue de fonctionner, mais au ralenti. Cette seconde méthode est plus adaptée aux régions qui connaissent des hivers plutôt doux. Pour la mettre en oeuvre, il convient de :
- vérifier que le niveau d'eau est conforme, à mi-skimmers ;
- stopper les traitements automatiques de l'eau ;
- déverser un produit d'hivernage au fond du bassin, une première fois au début de l'hiver, puis à plusieurs reprises au cours de la saison ;
- au choix, ouvrir les skimmers ou laisser tourner la pompe pour créer un mouvement d'eau ;
- couvrir la piscine avec une bâche ou une couverture d'hivernage.
Avec l'hivernage actif, la remise en état de la piscine est beaucoup plus rapide à la sortie de l'hiver.

Piscine