Toiture-terrasse : infos et conseils sur le toit-terrasse

Véritable havre de paix surplombant la ville ou la campagne, le toit-terrasse est la tendance du moment. Accessible depuis votre jardin ou votre habitation, la toiture-terrasse peut se parer de bois, de béton ou même être végétalisée. Vous souhaitez vous aussi vous lancer ? Alors, suivez le guide.

La toiture-terrasse : pratique et originale

Petro Kuprynenko - 123RF

Partagée ou privative, la toiture-terrasse peut permettre d'installer de la verdure où il n'y en a pas ou de créer un espace privilégié, véritable extension de l'habitation. Terrasse équipée de mobilier pour accueillir ses amis, bar, cantine extérieure pour les salariés, gazon synthétique, panneaux solaires et même ruches, la toiture-terrasse peut accueillir les projets les plus fous et les plus originaux, tant que ceux-ci respectent la loi et la règlementation en vigueur.

Contraintes et règlementation

La réalisation d'une toiture-terrasse est soumise à des règles strictes en matière de sécurité et de consommation d'énergie. Toute construction neuve à usage d'habitation doit notamment se référer à la règlementation thermique RT 2012 qui fixe le cadre d'une bonne conception et d'une bonne isolation. Par ailleurs, tous les bâtiments ne peuvent pas accueillir de toiture-terrasse. Cela dépend des règles de construction et d'urbanisme en vigueur dans chaque commune et des matériaux utilisés pour la construction de la structure.

Réaliser un toit-terrasse en trois étapes

La première étape consiste en la réalisation d'un plancher porteur qui doit être construit en respectant une légère pente, et ceci afin d'éviter les eaux stagnantes. Vient ensuite l'étape de l'isolation qui combine le plus souvent la pose d'une matière isolante et d'un enduit sans solvant. Enfin, il faut veiller à la bonne étanchéité de l'ensemble à l'aide de bâches et de tôles en aluminium, ainsi que d'une colle adaptée aux matériaux choisis. Selon qu'il s'agisse d'un projet à usage collectif ou privatif, il est indispensable de s'adresser aux professionnels de référence : syndic de copropriété ou service de l'urbanisme de la commune, par exemple.

Terrasse / Balcon