Comment choisir un oreiller

Comment choisir un oreiller Élément incontournable d'une bonne nuit de sommeil, l'oreiller doit être choisi avec soin. Suivez nos conseils pour connaître les différents modèles d'oreillers, les critères de choix à respecter ainsi que le budget nécessaire à l'achat d'un oreiller vous convenant.

Les modèles d'oreillers

  • L'oreiller à épaisseur régulière : de forme carrée ou rectangulaire, cet oreiller fait partie des classiques. Il ne présente pas de variation d'épaisseur, comme des bosses ou des creux.
  • L'oreiller ergonomique : en opposition à l'oreiller à épaisseur régulière, l'oreiller ergonomique est aussi appelé oreiller cervical. Ce type d'oreiller, souvent fabriqué en latex, se distingue par un creux au centre et des extrémités bombées : la tête vient se caler au centre de l'oreiller.
  • L'oreiller cale-nuque : généralement réservé aux voyageurs pour reposer la tête dans les transports, l'oreiller cale-nuque prend la forme d'un demi-cercle et se pose autour du cou.
  • L'oreiller gonflant : d'une épaisseur de 11 à 15 cm selon qu'il s'agit d'un oreiller classique ou ergonomique, l'oreiller gonflant est épais et particulièrement confortable.
  • L'oreiller plat : comme son nom l'indique, cet oreiller est dépourvu de volume. Il est moins confortable que l'oreiller gonflant, mais conseillé dans certains cas.

Les critères de choix

  • La position de sommeil : si vous dormez sur le dos, préférez un oreiller plat. En revanche, si vous adoptez une position latérale pour dormir, l'oreiller gonflant est plus adapté.
  • Le garnissage : synthétique, naturel ou mixte, le garnissage est l'un des critères principaux qui intervient dans le choix d'un oreiller. Le garnissage naturel est très sain et léger, tandis que le garnissage synthétique est utilisé par exemple dans les oreillers à mémoire de forme, pour un confort optimal.
  • L'enveloppe : elle doit être de bonne qualité pour contenir le garnissage et éviter que le duvet ou les fibres sortent peu à peu. Pour un confort optimal, optez pour le pur coton.
  • La fermeté : à choisir en fonction de son goût personnel. La fermeté dépend du garnissage de l'oreiller : le latex est généralement moins ferme que la mousse à mémoire de forme, tandis que le duvet a tendance à se tasser avec le temps.
  • L'entretien : les oreillers naturels peuvent être lavés en machine. Attention : dans le cas des oreillers en latex ou à mousse de forme, la housse de protection est le seul élément lavable en machine.

La gamme de prix

Il est possible de se procurer un oreiller au garnissage synthétique (polyester) à très bas prix, à partir de 6 euros. Les oreillers les plus coûteux sont les oreillers à mémoire de forme : leur prix peut monter jusqu'à 80 euros.

Accessoires literie

Annonces Google