Cercle chromatique : comment l'utiliser pour choisir ses couleurs

Comment choisir les bonnes couleurs d'une pièce sans faire d'erreur ? Utiliser un cercle chromatique peut vous aider à faire le bon choix.

Qu'est-ce qu'un cercle chromatique ?

© Felix Pergande - Fotolia

Inventé au XIXe siècle pour les peintres impressionnistes, le cercle chromatique est petit à petit devenu un outil indispensable au décorateur. Il se présente sous la forme d'un cercle autour duquel sont disposées les couleurs (en dégradé ou en quartiers). On y trouve les couleurs primaires (rouge, jaune, bleu), les couleurs secondaires entre chaque couleur primaire, et les couleurs tertiaires obtenues par mélange d'une couleur primaire et d'une secondaire.

Comment utiliser le cercle chromatique ?

Le cercle chromatique permet de voir, d'un simple coup d'oeil, les couleurs qui se marient ensemble ou non. Vous pouvez ainsi choisir de rester dans une même famille de couleurs en privilégiant les dégradés, ou bien au contraire de miser sur les contrastes. Grâce au cercle chromatique, ceux-ci sont immédiatement identifiables, car ils se trouvent à deux endroits opposés. On dit alors que les couleurs sont complémentaires, comme le rouge et le vert par exemple. En choisissant des couleurs contrastées, vous apportez une touche de dynamisme à votre intérieur.

Pourquoi utiliser un cercle chromatique ?

Si un cercle chromatique n'a pas beaucoup d'intérêt dans le choix d'une couleur, il s'avère très intéressant lorsque vous souhaitez utiliser deux, trois ou plus de couleurs complémentaires dans une même pièce. Pour éviter de vous tromper, vous pouvez fabriquer - sauf s'il est fourni avec le cercle chromatique - un triangle isocèle en papier. Vous placez ensuite la pointe de votre triangle sur la couleur de base que vous avez choisie. Les deux autres angles vous indiqueront les couleurs complémentaires. Cela vous évitera des fautes de goût éventuelles et de devoir faire à nouveau votre peinture.

Couleurs en déco

Annonces Google