Chauffage au sol : comment bien le choisir

Chauffage au sol : comment bien le choisir Déjà utilisé par près de 5 millions de Français, le chauffage au sol s'adapte à toutes les sources d'énergie : solaire, électrique, gaz, etc. Le système invisible du plancher chauffant offre une complète liberté d'aménagement aux particuliers et maximise l'espace habitable, tout en garantissant la même sensation de confort qu'un chauffage traditionnel.

Les deux types de chauffage au sol

  • Le chauffage au sol électrique, qui est la solution la plus simple à mettre en œuvre et à entretenir par la suite. Il se compose d'un simple câble chauffant raccordé au secteur, qui diffuse de la chaleur douce par rayonnement. La pose d'un plancher chauffant électrique est idéale pour une rénovation.
  • Le chauffage au sol hydraulique, qui est la solution la plus économique sur le long terme, bien qu'elle soit plus onéreuse à la pose. Le dispositif se compose d'un réseau de tubes reliés au chauffage central, dans lesquels l'eau circule en circuit fermé depuis la chaudière ou la pompe à chaleur. Etant donné le coût de départ et les travaux d'aménagement requis, ce système ne peut s'envisager que dans le cadre d'une construction neuve.

Les critères de choix

  • Le nombre de pièces à équiper : la pose dans toutes les pièces du logement n'est pas indispensable, grâce à l'ajout de quelques chauffages d'appoint. Les travaux coûtant assez cher, les propriétaires préfèrent souvent installer le plancher chauffant dans les pièces de vie uniquement.
  • L'entretien du circuit : si le chauffage au sol électrique ne requiert presque aucun entretien, le plancher hydraulique, lui, doit subir un contrôle tous les 5 à 10 ans et éventuellement un désembouage en cas de difficultés (apparition de zones froides dans le circuit).

La gamme de prix

En ce qui concerne le coût d'installation du plancher chauffant, le chauffage au sol électrique affiche un prix de base de 40 € le m², tandis que la fourchette se situe plutôt entre 70 et 100 € le m² pour l'hydraulique. Cependant, le coût d'exploitation est plus élevé avec le mode électrique (0,1 € le kWh) qu'avec le mode hydraulique (0,02 € le kWh pour une chaudière bois).

Où le trouver ?

Avant de procéder à l'achat, il convient de mener une étude pour déterminer vos besoins, et la solution la mieux adaptée à votre logement. La pose par un professionnel est indispensable, même si vous êtes un bricoleur aguerri, surtout pour le plancher hydraulique, qui est hors de portée pour une personne seule. L'installateur du plancher chauffant amènera avec lui les matériaux nécessaires, sans que vous ayez besoin de vous déplacer pour les acheter.

Autres types de chauffage

Annonces Google