Remplacer une tuile cassée

Une tuile cassée peut être à l'origine de fuites et d'infiltrations importantes. N'attendez pas et remplacez-la dès que vous vous en apercevez.

Difficulté : moyenne

Matériel :

- une échelle avec écarteur
- deux petites cales

Remplacez les tuiles ou ardoises cassées (non fixées)

Pour éviter les problèmes d'étanchéité et d'infiltrations, remplacez systématiquement les tuiles cassées pour cause de vent, chutes de branches, orages, gel, etc.

- Inspectez d'abord votre toiture de loin, si possible avec des jumelles pour mieux vous rendre compte. Pour repérer d'éventuelles fuites, rendez-vous sous les combles avec une lampe torche.
- Montez sur l'échelle, soulevez une ou deux tuiles qui couvrent celle à remplacer et maintenez-les levées avec de petites cales.
- Tirez légèrement sur la tuile cassée en faisant de petits mouvement de levier pour que les tenons (parties qui s'emboîtent dans une autre tuile) se libèrent.
- Glissez la nouvelle tuile entre les deux autres jusqu'à ce que sa partie haute dépasse le liteau (longue et mince pièce de bois placées à intervalles réguliers et qui maintient les tuiles sur la pente du toit) et que les tenons s'emboîtent puis retirez les cales.

Commencez toujours par les tuiles les plus haut placées pour redescendre au fur et à mesure.

Attention, si vous devez monter sur le toit pour changer la tuile cassée, prévoyez une planche sur laquelle vous installer durant la manœuvre afin de ne pas casser d'autres tuiles ! Et si vraiment vous devez marcher sur les tuiles, posez votre pied à l'endroit où deux tuiles se rencontrent.

Pensez aux teintes ! Si vous n'avez pas de tuiles de rechange en stock, veillez à en trouver de nouvelles dont la teinte soit la plus approchante possible de votre toiture !

Toiture