Aquariophilie : tout ce qu'il faut savoir avant de se lancer

L'aquariophilie fascine : elle attire chaque jour de nouveaux amateurs et suscite des passions. Mais dans la course au plus bel aquarium, il ne faut pas perdre de vue qu'il s'agit d'une discipline complexe réclamant une réelle connaissance technique.

Qu'est-ce que l'aquariophilie ?

© Sergii Figurnyi / Fotolia

L'aquariophilie se caractérise par la reproduction d'un habitat aquatique dans un aquarium, au sein duquel on maintient des êtres en captivité. Cette activité est avant tout un loisir et se différencie de l'aquaculture (élevage pour l'agroalimentaire) par son caractère essentiellement ornemental. Autrement dit l'aquarium, placé dans une pièce de la maison, remplit la même fonction qu'un tableau ou une photo. Le but de l'aquariophile est de construire un biotope, c'est-à-dire un habitat où tout concorde : eau, sédiments, poissons, plantes ; il s'agit de reproduire l'habitat naturel. La pratique permet également de comprendre et de maîtriser les règles de la nature, pour maintenir un équilibre écologique dans l'aquarium.

Les types d'aquariophilie

Avant de se lancer, il est impératif de déterminer quel type d'élevage vous souhaitez réaliser. En règle générale, on distingue deux types d'aquariophilie pour les particuliers : l'aquarium d'eau douce, et celui d'eau de mer. L'eau douce est réputée pour être la plus simple à gérer et à mettre en place ; le bocal avec le poisson rouge en est l'exemple le plus connu mais vous pouvez aussi réaliser un aquarium communautaire tropical avec des poissons comme le guppy, le néon bleu, le platy... À l'inverse, l'eau de mer est plus fragile et demande davantage de matériel ; par exemple une filtration efficace ou un osmoseur. Vous pouvez y élever entre autres des poissons-clowns et reproduire un massif corallien dans un aquarium marin récifal. Lorsque le bac est exclusivement réservé à l'hébergement des poissons on parle de bacfish only , mais ce type d'aquarium exige tout de même de recréer un minimum d'habitat naturel pour leur confort.

L'aquariophilie chez vous

Avant toute chose, il faut garder en tête qu'il existe autant de configurations d'aquariums que d'aquariophiles. Ainsi, avec l'aide d'un professionnel, vous êtes libre de composer librement votre bac et le biotope de votre choix. Pour autant, mettre en place et entretenir un petit écosystème au milieu de son salon n'est pas chose facile. Il faut prendre en compte plusieurs éléments comme la localisation du bac dans la pièce (pas de soleil direct, être proche d'une source d'eau et d'électricité), la taille et le mode de pose de l'aquarium. En outre, aussi agréable et relaxante soit-elle, l'aquariophilie est une activité complexe qui demande du temps (5 min/jour + 1 h/semaine pour l'entretien), de l'argent, de la patience et de la disponibilité (si vous partez en vacances, il faut qu'une personne de confiance puisse passer chaque jour).

A savoir : Le débutant en aquariophilie achète bien souvent du matériel neuf, mais sachez qu'il existe un très bon marché de l'occasion.

Accessoires animaux