RT 2020 : les principes de la réglementation thermique 2020

En remplacement de la 2012, la nouvelle réglementation thermique, la RT 2020 ou RBR 2020 (Réflexion Bâtiment Responsable) vise à réduire les dépenses énergétiques comme le chauffage des bâtiments neufs, grâce au principe des maisons à énergie positives, également appelées les BEPOS.

Les exigences de la RT 2012 en matière d'isolation et de consommation

kotoyamagami - Fotolia.com

Les maisons RT 2020 devront produire plus d'énergie qu'elles n'en consomment. Les dépenses maximales envisagées seront revues à la baisse par rapport à la RT 2012 où elles étaient plafonnées à 50kWh/M²/an. Pour ce faire, il faudra envisager une isolation des plus performantes ainsi qu'une conception bioclimatique intelligente des bâtiments, sans oublier un système de ventilation bien conçut. Dans cette même optique, les professionnels du bâtiment seront encouragés à utiliser des matériaux écologiques comme du chanvre, de la laine de bois ou de la ouate de cellulose.

La maison positiveLa réglementation thermique 2020 s'appuie principalement sur la notion de maison à énergie positive, autrement dit une maison passive aux performances exceptionnelles. Il s'agit d'utiliser différents moyens techniques comme la domotique, les panneaux photovoltaïques, les puits canadiens ou bien les poêles à bois nouvelle génération, afin de produire une énergie renouvelable et d'alimenter le bâtiment en chauffage, en électricité et en eau chaude. Ainsi d'après la feuille de route de la nouvelle réglementation thermique, les logements neufs construits à partir de fin 2020 devraient afficher d'excellentes performances énergétiques.

Plans et démarches