VMR : guide d'achat et installation

VMR : guide d'achat et installation Vous cherchez un traitement anti-humidité pour votre maison ? La ventilation mécanique répartie, ou VMR, est un excellent choix, surtout dans le cadre d'une rénovation. Découvrez dans cette fiche pratique tout ce qu'il faut savoir sur la VMR, de son prix jusqu'à son mode d'installation.

La VMR, quels avantages ?

La VMR est tout particulièrement indiquée dans le cas où vous souhaitez remettre une vieille bâtisse en phase avec les standards d'aération actuels. En effet, elle est relativement simple à mettre en oeuvre : il suffit de percer des trous dans les murs extérieurs pour y placer des unités de ventilation. Elle présente également le gros avantage d'être composée d'unités indépendantes, ce qui permet de ventiler séparément les pièces d'habitation. L'installation d'un système VMR prend en outre moins de temps que celle d'un système VMC (ou ventilation mécanique contrôlée), qui demande la mise en place d'un double réseau de conduits. Son prix est également moins élevé (comptez 2 000 € pour une installation professionnelle). Enfin, ce qui ne gâche rien, la VMR est peu gourmande en électricité, ce qui vous permet de limiter vos dépenses énergétiques.

La VMR, quels inconvénients ?

Les inconvénients de la VMR sont très limités. On peut signaler la nécessité d'un entretien régulier pour en garantir le bon fonctionnement ; mais il ne s'agit pas là d'une manoeuvre complexe, puisqu'il suffit de retirer le filtre de chaque aérateur pour le nettoyer. En ce sens, la VMC demande un entretien bien plus long. Le système peut également générer un léger bruit, qui sera localisé dans les pièces telles que la buanderie ou la salle de bains. À savoir cependant : si la VMR est idéale pour les chantiers de rénovation, il vous faudra cependant vous tourner vers un système de type VMC pour une nouvelle construction.

Comment installer une VMR ?

L'installation d'une VMR demande des connaissances techniques dans le domaine de la ventilation, afin d'assurer un flux d'air optimal à l'intérieur de l'habitation. L'idéal est donc de confier l'installation à un professionnel ou à une entreprise spécialisée. Si vous souhaitez tout de même vous charger de ce travail, il faudra vous procurer des entrées d'air à insérer sur les traverses de vos fenêtres, ainsi que des extracteurs motorisés qui seront intégrés à la façade.

Climatisation / ventilation

Annonces Google