Poser un aérateur temporisé

Certaines pièces d'une maison sont plus sensibles que d'autres aux mauvaises odeurs. Pour remédier à ce problème, vous pouvez poser un aérateur temporisé. Cet appareil s'allume automatiquement lorsqu'une pièce est éclairée et s'arrête quelques minutes après l'extinction de la lumière.

Difficulté : facile.

Matériel nécessaire :

- un crayon à papier ;
- un compas ;
- une perceuse avec un foret à béton de 10 mm de diamètre ;
- un joint-mousse auto-adhésif ;
- un collier de serrage ;
- un burin ou un maillet.

Choisir un aérateur temporisé

Plusieurs données sont à prendre en compte : le débit d'air, le système de commande et le lieu d'accueil.

> Le débit d'air de ce type d'appareil varie entre 80 m3/h et 350 m3/h selon les modèles. Il est à définir en fonction du volume de la pièce à aérer.

Calcul du débit nécessaire : volume de la pièce X Nombre de renouvellement d'air par heure (déterminé selon la pièce concernée).

> Le système de commande
peut être automatique ou manuel.

> L'endroit qui doit accueillir l'aérateur :

selon le modèle, un aérateur temporisé peut être posé en sortie de mur ou en sortie de plafond.

Préparer l'emplacement

Une fois que vous avez déterminé où installer votre aérateur, il va falloir commencer à préparer la surface d'accueil.
Le trou d'évacuation que vous allez faire doit avoir un diamètre de 5 mm plus grand à celui de la sortie de l'aérateur.
Le trajet de l'aérateur doit être le plus droit possible.

A l'aide d'un crayon et d'un compas, tracez le contour du trou d'évacuation.

Si vous souhaitez installer l'orifice d'évacuation dans un mur construit avec un matériau solide, munissez-vous d'une perceuse avec un foret à béton de 10 mm de diamètre et une tige adaptée à la profondeur à creuser. Pour une cloison ou un faux plafond, utilisez plutôt une scie cloche ou à la rigueur une scie sauteuse à lame courte.

Une fois votre perceuse entre les mains, percez plusieurs trous accolés à l'intérieur du cercle, au plus près du contour tracé. Faites des trous sur toute la longueur du cercle. Finissez ensuite avec un burin ou un maillet.

Attention : assurez-vous avant qu'aucun conduit d'eau, d'électricité, etc. n'est présent dans le mur que vous comptez percer.

Poser l'aérateur

Positionnez l'aérateur temporisé sur la sortie tout juste creusée afin de reporter sur votre mur les 4 trous de vissage de l'appareil. Percez de nouveau votre mur ou votre plafond sur les points de fixations indiqués avant d'y insérer des chevilles adaptées.

Note : si vous comptez poser votre aérateur sur un mur, fixez un manchon de raccordement en PVC entre le mur et l'appareil. 

Pour fonctionner, un aérateur temporisé doit être raccordé à une gaine d'évacuation. En général, le diamètre d'une gaine d'évacuation est de 100 mm mais cela peut varier. Engagez l'extrémité de la gaine sur la sortie de l'aérateur. Pour étanchéifier et protéger le raccordement, déposez dessus un joint mousse auto-adhésif. Vous pouvez aussi ajouter un collier de serrage.

Pour brancher l'aérateur, faites passer les câbles électriques dans la fente située à proximité de la barrette de connexion.

Puis, selon leur code couleur, connectez chaque fil à la borne correspondante présente sur la barrette.

Pour configurer la durée de fonctionnement de l'aérateur, tournez le potentiomètre avec un petit tournevis.

Pour terminer, refermez l'aérateur en posant le boîtier protecteur puis en clipsant la grille d'air sur la platine de l'appareil.

Il ne reste plus qu'à tester votre aérateur !

Climatisation / ventilation