Brancher un disjoncteur différentiel

Chargé d'assurer la protection des personnes, le disjoncteur différentiel coupe le courant en cas d'anomalie. Une installation en bonne et due forme est donc nécessaire pour garantir son bon fonctionnement. Voici les différentes étapes à respecter pour brancher un disjoncteur différentiel.

Difficulté : facile

Les outils nécessaires

- un tournevis
- un disjoncteur différentiel

Les étapes du branchement d'un disjoncteur différentiel

Avant d'entamer le branchement d'un disjoncteur différentiel, assurez-vous de l'absence de tension électrique en coupant le courant au disjoncteur général.
Accédez ensuite à votre tableau électrique en retirant le capot de protection.
Sur le rail, insérez directement le disjoncteur différentiel. Celui-ci est à brancher en amont des autres modules, c'est-à-dire qu'il va venir se positionner comme le premier élément du tableau électrique.
Une fois le disjoncteur différentiel installé sur le rail, raccordez les fils d'alimentation générale (neutre et phase) en respectant le code couleur (bleu pour le neutre, rouge pour la phase). Raccordez également les fils au circuit à protéger. L'installation de votre disjoncteur différentiel est terminée. Vérifiez le bon fonctionnement de votre installation en remettant le courant au disjoncteur général et refermez votre tableau électrique.

Astuce : il est important de bien vérifier la conformité des disjoncteurs différentiels avec les normes en vigueur, ces dernières ne cessant d'évoluer. Pour plus de garanties, l'appel à un professionnel limitera les risques de mauvaise installation électrique et les dangers qui en découlent. Enfin, sachez qu'une mise à la terre de votre installation électrique est obligatoire pour que le disjoncteur différentiel puisse fonctionner.

Installation électrique