Installer un relais jour/nuit

Le relais jour/nuit aussi appelé contacteur permet de commander des gros appareils électriques (chauffe-eau, ballon d'eau chaude) pendant les heures creuses et ainsi réaliser des économies d'électricité. Il nécessite un abonnement à double tarification. Voici comment installer un contacteur.

Matériel d'installation

Un contacteur modulaire heures creuses ou jour/nuit
Un disjoncteur modulaire 20 A uni + neutre
Un disjoncteur modulaire 2 A uni + neutre
Du fil électrique en 1,5 mm² (bleu et rouge) et 2,5 mm² (bleu et rouge)
On choisira le matériel dans la même marque pour faciliter l'installation et portant le sigle "NF".

Si besoin

Tableau 1 rangée 12 ou 13 modules
Interrupteur différentiel 40 A 30 mA type AC
Fil de 10 mm² bleu et rouge
Goulotte, gaine IRL ou ICTA
Vis, chevilles

Outillage

Tournevis plat et cruciforme
Pinces coupantes
Pinces à dénuder
Perceuse
Cutter ou couteau d'électricien
Multimètre (fonctions voltmètre et ohmmètre)

Précautions

COUPER LE COURANT !

Installation

Repérer un emplacement libre sur le tableau électrique : au moins 4 modules.
En cas de manque de place, ajouter un tableau divisionnaire de préférence 12 au 13 modules pour des extensions futures.
Placer les trois éléments modulaires sur le rail :
Disjoncteur 2 A,
Disjoncteur 20 A,
Contacteur jour/nuit.
Relier les bornes d'entrée des disjoncteurs avec des éléments de peigne neutre (bleu) et phase (marron ou noir).
Si le contacteur est équipé de ponts précâblés, les insérer dans la sortie du disjoncteur 20 A.
Sinon, raccorder avec du fil de 2,5 mm² (bleu et rouge) les sorties N et P du disjoncteur aux bornes 1 et 3 du contacteur.
Relier ces bornes à la sortie de l'interrupteur différentiel ou du disjoncteur précédent de la rangée, fil de 6 mm².
Si disjoncteurs de la même marque, remplacer les peignes de la rangée.
Si tableau divisionnaire, rajouter un interrupteur différentiel 40 A 30 mA AC avec entrées et sorties sur le haut dans la même marque que le matériel installé.
Relier les bornes amont au répartiteur du tableau principal (fil de 10 mm² bleu et rouge).
Brancher le câble du chauffe-eau électrique sur les bornes de sortie du sontacteur (normalement 2 et 4).
Ne pas oublier de relier le conducteur de protection (vert jaune) au bornier de terre.
Relier la sortie N (neutre) du disjoncteur 2 A à la borne A1 du contacteur.
Rechercher dans le tableau (ou à proximité du tableau de comptage) une boucle de fil 1,5 ou 2,5 mm² venant du compteur EDF.
Couper cette boucle.
Raccorder un des fils à l'autre sortie (phase) du disjoncteur 2 A.
Si cette boucle n'existe pas, il faut créer cette boucle.
Si compteur électronique, ouvrir le cache non plombé du compteur en bas pour le monophasé et en haut pour le triphasé, repérer les bornes C1 C2, connecter 2 fils à ces bornes, sortir ces fils par le passage aménagé dans le tableau (tableau plastique) qui sort à côté des bornes de sortie du disjoncteur d'abonné (EDF).
Si compteur électromécanique avec relais plombé ou tableau bois plombé, les fils doivent être déjà sortis. Sinon, appeler EDF pour qu'ils sortent les fils.
Si le tableau de compage et le tableau de répartition se sont pas accolés, passer ces fils dans un tube IRL ou une gaine ICTA.
Relier ces fils comme précédemment, un fil à la sortie phase du disjoncteur 2 A et l'autre à la borne A2 du contacteur heures creuses.

Contrôles et essais

Vérifiez votre câblage, propre, pas de fils apparents, serrage des fils, obturateurs de modules et caches en place.
Vérifiez l'absence de court-circuit à l'ohmmètre entre neutre, phase et terre sur tout le circuit.
Mettez sous tension le disjoncteur abonné.
Enclenchez l'inter différentiel.
Enclenchez le disjoncteur 20A.
Mettez la commande du contacteur sur 1 le chauffe-eau doit chauffer (230 V aux bornes 2 et 4).
Enclenchez le disjoncteur 2 A.
Si en période heures creuses, le contacteur doit passer en auto, sinon attendre les heures creuses, pour faire un test ponter C1 et C2 sur le compteur si accessible.

Installation électrique