Classification des matériels électriques

Les matériels électriques sont classés en fonction de leur protection contre les chocs électriques. Il existe trois classes en tout (classe 1, 2 et 3), qui sont représentées chacune par un symbole respectif.

Aujourd'hui, il n'existe plus que trois classes pour les matériels électriques

Les matériels électriques de classe 1 possèdent une isolation basique et une liaison entre la prise de terre et les parties métalliques accessibles, qui assure la protection des utilisateurs. Les matériels de classe 1 sont représentés par un T inversé.

Les matériels électriques de classe 2 disposent d'une double isolation : les parties métalliques ne peuvent pas entrer en contact avec les parties électriques. Cette double isolation leur permet de se passer de prise de terre. Les matériels de classe 2 sont symbolisés par un double carré.

Les matériels électriques de classe 3 sont des matériels de classe 2 auxquels a été rajouté un transformateur en Très Basse Tension de Sécurité (TBTS). La tension maximale ne peut pas dépasser les 50 volts. La classe 3 évite ainsi tout risque de choc électrique et n'a pas besoin de prise de terre. Elle est représentée par le sigle TBTS ou par le chiffre 3 en écriture romaine (III).

Les matériels électriques les plus fiables sont ceux de classe 2 et 3, puisqu'ils n'ont pas besoin de prise de terre. Il n'y a aucun risque d'être soumis à une tension dangereuse, c'est-à-dire d'être électrocuté ou brûlé suite à une défaillance du circuit électrique. Pensez à toujours vérifier les classes des matériels en magasin avant de les acheter.

Il est indispensable de disposer d'une prise de terre à son domicile. Elle est généralement mise en place durant la construction du bâtiment. Il s'agit tout simplement d'un piquet de terre qui est relié à votre tableau électrique via un fil conducteur, qui permet d'évacuer dans le sol les chocs électriques que pourrait subir votre installation.

Installation électrique