Comment bien choisir sa machine à café ?

Machines à capsules, à expresso ou cafetière familiale, tous les appareils ne répondent pas aux mêmes besoins. Voici quelques conseils avant de faire votre achat.

Cafetière à filtre

> Fonctionnement : Il s'agit du système Melitta (du nom de son inventrice, l'Allemande Meilitta Benz). Dans un filtre en papier, on verse le café, puis l'eau frémissante coule peu à peu sur la poudre. L'eau se charge des arômes du café et se déverse dans le pot situé en dessous du porte-filtre. Il est à noter qu'en aspergeant la mouture d'eau froide avant de verser l'eau chaude, le café gagnera en arôme.

> Pour qui ?Ces machines conviennent parfaitement aux familles nombreuses et aux gros buveurs de cafés légers : elles sont économiques et très simples d'utilisation. C'est aussi la machine idéale pour les grands repas entre amis, car on peut servir de nombreuses tasses de façon rapide et économique.

> Prix : A partir de 18 €

Cafetière à piston

> Fonctionnement : Versez le

café en poudre dans le pot puis remplissez-le d'eau frémissante. Après avoir mélangé brièvement avec une cuillère, placez le couvercle à piston sur le pot et laissez "tirer" 2 minutes. Abaissez doucement le piston et la plaque filtrante piègera le marc au fond du pot. Le café peut maintenant être versé dans les tasses. Cette méthode a l'avantage d'être rapide. De plus, en laissant plus ou moins longtemps la poudre en contact avec l'eau, on peut doser la force du café.

> Pour qui ? L'intérêt de la cafetière à piston : on peut l'utiliser partout ! De l'eau chaude, du café, et le tour est joué. Elle est donc idéale dans les petites cuisines, puisqu'elle prend très peu de place et convient à un couple, ou aux personnes vivant seules. De plus, c'est la méthode de préparation préférée des dégustateurs professionnels. Elle convient donc aussi aux buveurs avertis.

> Prix : A partir de 15 €

Cafetière à pression (ou cafetière italienne)

> Fonctionnement : Remplissez la partie basse d'eau. Versez la poudre de café dans le porte filtre, introduisez-le dans la cafetière et vissez la partie haute sur la cafetière. Placez la cafetière sur le feu. Lorsque l'eau atteint le point d'ébullition, elle est projetée, traversant la mouture, dans la partie haute de la cafetière. Le café ainsi préparé est assez fort et corsé.

> Pour qui ? Toutes les tailles de "moka" sont aujourd'hui trouvables sur le commerce, de la petite deux tasses pour un couple, à la grande huit tasses pour la fin d'un dîner entre amis. Le café issus de ce procédé est bon, c'est indéniable. Quelques inconvénients cependant : la préparation est plus longue par rapport aux autres cafetières, et on ne peut pas immédiatement refaire du café. Il faut impérativement attendre que la cafetière refroidisse au risque de se brûler !

> Prix : A partir de 10 €

Le percolateur (ou machine expresso)

> Fonctionnement : A dosettes, automatiques ou manuels : l'offre des percolateurs est très vaste. La qualité du café obtenue avec ce genre d'appareil n'est plus à démontrer. L'eau traverse la mouture sous haute pression, donnant ainsi un breuvage plein et dense. Les machines qui connaissent aujourd'hui le plus d'engouement sont celles à capsules ou à dosettes en papier. La poudre est enfermée dans des doses uniques et ce n'est qu'au moment de la préparation du café qu'elle est mise en contact avec l'eau chaude, ce qui optimise sa conservation.

> Pour qui ? Souvent encombrants et volumineux, ces appareils ont besoin de place. Entre le prix d'achat et les recharges de café, le coût de revient est assez élevé. Ces machines conviennent parfaitement aux amateurs de café, qui aiment avoir le choix pour leur dégustation, et qui boivent 2 à 3 tasses de café par jour. Les dosettes papiers sont moins polluantes que les dosettes en métal. Autre remarque, ces machines nécessitent un bon entretien : l'entartrage est fréquent et bloque l'utilisation de la machine.

> Prix : A partir de 70 €

Petit électroménager