Choisir un sèche-linge

Très pratique, le sèche-linge est rapidement devenu un appareil électroménager indispensable. Pour vous guider dans votre achat, nous avons sélectionné les critères importants pour choisir un sèche-linge.

© PiX'art-photographie / Fotolia

Les différents types de sèche-linge

  • Le sèche-linge mobile se pose sur le sol, sur un meuble ou encore sur votre lave-linge dans votre cuisine ou salle de bain. Il peut avoir plusieurs types de chargement. Il est possible d'opter pour un sèche-linge avec une ouverture sur le haut (top) ou pour un sèche-linge avec une ouverture "hublot". Généralement, les équipements dits "top" sont plus étroits. Les ouvertures en hublot permettent de gagner un espace supplémentaire pour le plan de travail.
  • Le sèche-linge encastrable est très pratique pour gagner de l'espace. Il s'insère sous un plan de travail. D'un point de vue esthétique et décoratif, il s'harmonise avec le reste de la pièce (cuisine ou salle de bain), par l'ajout d'une porte. Cette dernière recouvre la totalité de la façade du sèche-linge où est située le hublot. Bien entendu, le bandeau de commande reste accessible.

Les différents fonctionnements d'un sèche-linge

Qu'il soit mobile ou encastrable, deux principaux systèmes existent pour réguler la chaleur d'un sèche-linge.

  • Le sèche-linge à évacuation est le moins cher à l'achat mais il consomme plus d'électricité. Cette technique de séchage consiste à transporter de l'air chaud dans un tuyau jusqu'à un trou d'aération (fenêtre ou toute autre ouverture). Seulement, un sèche-linge à évacuation nécessite de l'espace et un peu d'aménagement car il faut relier le sèche-linge jusqu'à une fenêtre par un tuyau..
    Attention : n'installez en aucun cas un sèche-linge à évacuation sur une aération de type VMC.
  • Le sèche-linge à condensation est un dispositif économique en matière d'énergie. Il coûtera plus cher à l'achat qu'un sèche-linge à évacuation mais il est plus pratique que le précèdent. L'eau présente dans les vêtements est condensée avant de se diriger dans un bac. Ainsi, ce type d'appareil ne nécessite aucun aménagement spécial et peut être installé n'importe où. Le principal inconvénient est qu'il faut penser à vider le réservoir d'eau après chaque utilisation. De plus, avec cette technique, vous risquez de rencontrer des problèmes d'humidité dans votre pièce. Enfin, le condenseur est à laver plusieurs fois par an sauf sur certains modèles où il s'auto-nettoie.
  • Le sèche-linge à pompe à chaleur consomme encore moins d'électricité qu'un sèche-linge à condensation classique. La pompe à chaleur remplace en effet la résistance chauffante. En limitant la montée de la température, il préserve mieux les vêtements les plus délicats comme les lainages. Il fonctionne à condensation et rejette peu d'humidité.

Note : Pour les petits espaces, sachez qu'il existe aussi des lave-linge séchant. Ce type d'appareil combine le lavage et le séchage du linge, et ceci en une seule programmation.

Les critères de choix

La consommation électrique

En général, un sèche-linge nécessite de 1kWh à 4,5kWh pour un cycle de séchage. Avant d'acheter un sèche-linge il est conseillé de vérifier la catégorie de consommation à laquelle il appartient (A,B,C, etc.). Pour faire des économies d'énergie, nous vous conseillons d'opter pour un appareil dont la lettre étiquetée est la plus proche de A. Ce dernier est beaucoup plus cher à l'achat mais vous avez peu de chances d'être effrayé par vos factures d'électricité. Financièrement, ce type d'appareil est très avantageux sur le long terme.

La capacité dépend du nombre de personnes vivant sous votre toit. Un sèche-linge de 5 kg conviendra à un célibataire ou un couple sans enfants. Pour trois à quatre personnes, un appareil de 7,5 kg suffira. Enfin, une machine de minium 8 kg est à envisager pour une famille nombreuse.

La programmation

Ensuite, il est possible de choisir, selon son budget, entre une programmation mécanique et une programmation électronique.
Avec une programmation mécanique, le temps de séchage est réglé par vos soins. Un sèche-linge munit d'une programmation mécanique coûte moins cher qu'un appareil avec une programmation électronique. De plus, les pannes sont plus faciles à réparer.
Une programmation électronique fonctionne grâce à une sonde, posée dans le tambour du sèche-linge, qui analyse l'état des vêtements. Lorsque le linge est sec, la machine s'arrête alors automatiquement. Ce dispositif de programmation propose aussi beaucoup plus d'options (« style de séchage », « prêt à repasser », « prêt à ranger », etc.) qu'avec un système mécanique.

Les options

De plus en plus de modèles disposent de l'option « départ différé », c'est très pratique pour programmer le séchage pendant la nuit ou la journée lorsque vous n'êtes pas chez vous. Selon vos envies et vos besoins, vous pouvez aussi trouver sur le marché des sèche-linge avec les options : « anti-froissage », « linge délicat », « prêt à ranger », etc.

Le prix varie en fonction de la taille, de la capacité, du type de séchage, de la quantité d'énergie nécessaire, des options, etc. En règle générale, un sèche-linge à évacuation est moins cher à l'achat qu'un sèche-linge à condensation mais votre facture d'électricité sera plus importante.

La gamme de prix

  Sèche-linge à condensation Sèche-linge à évacuation
Prix 300 à 700€ 150 à 800€

Si vous êtes susceptible de choisir plutôt un lave-linge séchant, sachez que son prix moyen est de 750 € (sur le marché).


 

Linge

Annonces Google