Bourdon : comment s'en débarrasser

Bourdon : comment s'en débarrasser Tout comme l'abeille, le bourdon contribue largement à la pollinisation et représente par conséquent une richesse pour la biodiversité. Il faut donc bien réfléchir à la méthode utilisée pour s'en débarrasser.

Localiser un nid de bourdons

Chaque printemps, le cycle recommence. La reine bourdon se met à la recherche d'une cavité, naturelle ou artificielle, afin d'y installer son nid. Cette cavité peut être un arbre creux ou un terrier abandonné, mais dans la majorité des cas, les soupentes des toits ou de simples fissures dans les murs de la maison représentent un abri bien plus favorable.
Pour localiser un nid de bourdons, il suffit d'observer les va-et-vient des ouvrières ramenant du pollen. Cette observation sera d'autant plus efficace à l'aube ou au crépuscule.

L'importance des bourdons

Le bourdon est un élément essentiel de notre écosystème. Grand pollinisateur, tout comme l'abeille, le bourdon contribue à la biodiversité de notre environnement. Il est d'ailleurs largement utilisé en agriculture et fait l'objet d'élevages pour le commerce. Sa disparition serait catastrophique à terme. Alors il faut envisager, dans la mesure du possible, des solutions de déplacement du nid plutôt qu'une destruction pure et simple.

Se débarrasser des bourdons

La méthode la plus efficace et la plus sécurisante pour se débarrasser d'un nid de bourdons est de faire appel à un professionnel. Seule une personne expérimentée peut se charger d'une telle opération.
Une astuce de grand-mère consiste à fabriquer de petites billes composées de confiture, de croquettes pour chat et d'acide borique. Ces billes doivent être disséminées tout autour du nid. Risquée, cette démarche vous expose à quelques piqûres et tuera purement et simplement les bourdons.

Chez les bourdons, seules les femelles sont pourvues d'un dard. Et contrairement à la légende, elles ne meurent pas après vous avoir piqué, et peuvent recommencer à plusieurs reprises.

Nuisibles au jardin