Chenille : comment s'en débarrasser

La chenille est un herbivore particulièrement glouton qui peut ravager tout un potager avant de se changer en chrysalide. Pour vous éviter le désagrément de légumes bons pour la poubelle, voici quelques moyens de vous en débarrasser.

Se débarrasser des chenilles de façon écologique

Vous pouvez vous débarrasser des chenilles envahissantes de façon totalement écologique. Pour les espèces les plus visibles, un ramassage à la main fera le plus gros du travail. Mais cela ne suffisant pas, il est possible d'utiliser des produits à base de pyréthrine, une substance tirée de fleurs comme le pyrèthre de Dalmatie ou le chrysanthème. Autre solution tout aussi biologique, le Bacillus thuringiensis, qui est une bactérie s'attaquant aux chenilles. Cela vous permet de continuer à cultiver de façon bio.
En complément, et afin de limiter considérablement la réapparition des chenilles, vous pouvez favoriser l'installation de certains de leurs prédateurs en proposant à ces derniers des abris auxquels ils ne pourront pas résister. Parmi eux, les plus efficaces restent les oiseaux et les hérissons.
Enfin, une astuce d'antan encore utilisée de nos jours consiste à vaporiser de l'eau savonneuse sur les légumes et les plantes touchées. Cette méthode permettra en outre de se débarrasser des pucerons.

La chenille processionnaire

La chenille processionnaire est reconnaissable à son corps brun hérissé de poils. Dénommée comme ceci en raison de son déplacement en groupe sous la forme d'une file indienne, la chenille processionnaire fabrique son nid, souvent de bonne taille, dans les branches des pins. Sa piqûre peut entraîner des réactions allergiques. Elle peut même s'avérer mortelle pour les animaux de compagnie qui seraient tentés d'y goûter.

A savoir : Inutile de chercher des chenilles en hiver, elles ne peuvent survivre aux basses températures.

Nuisibles au jardin

Annonces Google