Aoûtat : comment s'en débarrasser

Les aoûtats sont de petits acariens très désagréables, car leurs larves peuvent occasionner des piqûres provoquant de fortes démangeaisons. Pour se prémunir de ces désagréments, il existe quelques solutions facilement applicables. Petit tour d'horizon.

A voir aussi : Blatte : comment s'en débarrasser

Dalaprod - Fotolia

Comment les identifier ?L'aoûtat est un acarien et non pas un insecte. Le Trombicula autumnalis, de son nom scientifique, n'est pas un parasite pour l'homme une fois adulte. En revanche, ses larves peuvent se révéler très désagréables. Celles-ci s'attaquent aux amphibiens et aux mammifères et leurs piqûres peuvent provoquer de vives démangeaisons, voire transmettre certaines maladies. Les larves d'aoûtats sont reconnaissables en raison de leur couleur rouge vif, mais il est difficile de les voir à l'oeil nu, puisqu'elles ne mesurent pas plus de deux millimètres. Vues au microscope, ces larves ressemblent à de petites araignées rouges à courtes pattes.

Comment se débarrasser des aoûtats ?

Les aoûtats aiment avant tout les lieux ombragés et humides. Pour éviter leur prolifération, et s'en débarrasser, un bon entretien du jardin est donc indispensable. Une pelouse coupée à ras va laisser entrer un maximum de lumière et donc les faire fuir. Dans le même ordre d'idée, il est important d'éliminer les mauvaises herbes, les ronces et de bien tailler arbres et arbustes pour qu'un maximum de lumière pénètre au coeur de votre jardin. Cet entretien évite également la présence de petits mammifères qui sont des mets de choix pour les aoûtats. En cas d'invasion importante, il existe également des traitements chimiques comme des répulsifs antimoustiques. Moins agressive, la terre de diatomée est un répulsif efficace contre les aoûtats.

Comment éviter les piqûres d'aoûtats ?

Impossible d'éliminer les aoûtats dans les lieux de promenade ou de pique-nique. Pour vous protéger et éviter les piqûres, vous pouvez utiliser du talc saupoudré sur les vêtements, des huiles essentielles ou des répulsifs vendus en pharmacie. Les hautes herbes sont un habitat propice pour le développement des aoûtats et sont donc à éviter. Des vêtements longs et finement tissés, des bottes ou une nappe pour un pique-nique sont également conseillés pour éviter les piqûres d'aoûtats. De plus, ces procédés vous protégeront également d'autres parasites tels que les tiques.
A voir aussi : Charançon : comment s'en débarrasser

Nuisibles au jardin