Naphtaline : utilisation, propriétés et risques

La napthaline, cette petite boule blanche que nos grand-mères mettaient dans le linge et dans le grenier pour éloigner les mites, est-elle vraiment l'alliée que l'on croit ? Entre propriétés avérées et dangers révélés, quels sont les secrets de la boule de naphtaline ?

La naphtaline : un dérivé du naphtalène

Vinod Kumar Pillai - 123RF

La naphtaline se présente sous forme de boule solide et blanche. Sa principale utilité et de repousser les mites, mais également de parfumer le linge. Cette forme cristallisée de l'hydrocarbure de naphtalène a été découverte en 1920. Le naphtalène a notamment été utilisé pour la création de parfum, d'antibiotiques, mais également d'effets pyrotechniques ainsi que du napalm (lorsqu'il est associé à de l'acide palmitique). Le naphtalène appartient aux HAP (hydrocarbures aromatiques polycycliques). Présentant une forte toxicité, c'est un pesticide chimique considéré comme dangereux pour la santé et dont la vente est interdite en France et en Europe depuis 2008, c'est pourquoi aujourd'hui la naphtaline n'est plus disponible dans les commerces.

Les risques de la naphtaline

Parce qu'elle est constituée de naphtalène qui se disperse dans l'air, la naphtaline est dangereuse pour les voies respiratoires. Troubles nauséeux, migraines et étourdissements sont autant de problèmes de santé liés à l'utilisation de la naphtaline. Elle est à l'origine de crise de tachycardie et s'est révelée être cancérogène. En effet, le naphtalène est reconnu comme une substance cancérogène par l'Union européenne et par le CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer). Provoquant la destruction des globules rouges par simple inhalation, la boule de naphtaline ne doit surtout pas être ingérée. L'utiliser dans une pièce aérée peut limiter les risques, mais ne les efface pas.

Naphtaline : des solutions de remplacement

Indisponible sur le marché de par son interdiction de vente, on ne trouve plus de naphtaline aujourd'hui. Pour la remplacer dans vos armoires, préférez l'huile essentielle. Son odeur forte parfumera votre linge et indisposera les insectes. Les huiles essentielles de thym, de lavande ou d'eucalyptus peuvent convenir. Imbibez des cailloux poreux ou des morceaux de tissus de l'huile essentielle choisie avant de les placer dans l'espace clos du placard. Vaporiser de l'huile essentielle de margousier permet d'éloigner les insectes, mais également de les tuer, cette essence étant un insecticide naturel. A renouveler une fois par mois, dès que l'odeur est trop atténuée.

Eliminer les nuisibles