Eliminer les vrillettes domestiques

La petite vrillette et la grosse vrillette sont des insectes xylophages, capables de détruire notre maison. Connaître les traitements de solution peut s'avérer utile avant de subir une infestation.

Qu'est-ce qu'une vrillette ?

La vrillette est un insecte foreur de la famille des anobides. Ce coléoptère xylophage pond des oeufs qui donneront des larves duveteuses grandes de 1 cm maximum. La vrillette adulte est brune ou noire et possède des mandibules visibles ainsi que des antennes. Cet insecte que l'on trouve parfois dans les forêts vole généralement d'une habitation à l'autre afin de passer l'hiver au chaud et de renouveler sa nourriture. Une fois installée, la vrillette prolifère jusqu'à créer des colonies qui peuvent détruire votre charpente. Une larve de vrillette peut croître entre 6 mois et 10 ans. Cette durée dépend des conditions climatiques et de l'essence du bois.

Petite vrillette et grosse vrillette

Il existe deux sortes de vrillettes domestiques xylophages : la petite et la grosse. La grosse vrillette diffère de par sa taille légèrement plus importante que la petite vrillette, mais également par sa forme arquée. Aussi appelée l'horloge de la mort, la grosse vrillette émet un bruit sec et régulier lors de la période de reproduction, ce qui la rend facilement repérable. La petite et la grosse vrillette peuvent cohabiter. Elles s'attaquent aussi bien au bois résineux qu'aux feuillus comme le chêne ou le peuplier, mais également aux livres, aux cartons ou au bois attaqué par des champignons. C'est pourquoi, afin d'éviter la prolifération des vrillettes domestiques, il est parfois nécessaire de faire appel à une société de désinsectisation.

Repérage et traitement d'une infestation de vrillettes

La vrillette adulte sort du bois qu'elle a creusé. Il est donc facile de la repérer. Mais parfois, les galeries des vrillettes sont obstruées par la sciure, ce qui minimise les dégâts visibles. Donner un coup brutal sur une partie du bois pour dégager les galeries permettra d'évaluer l'étendue de l'infestation. Afin de créer un environnement hostile aux vrillettes domestiques, il est possible de baisser la température des pièces pour les faire tomber en hibernation jusqu'à ce qu'elles meurent. L'utilisation d'huiles essentielles comme la lavande ou l'eucalyptus, mais aussi l'ail est également recommandée. Le vinaigre blanc, passé avec un chiffon doux sur les meubles, s'infiltrera dans le bois et dérangera les insectes. Au niveau professionnel, et pour un traitement écologique, il a été envisagé de parasiter les nids de vrillettes avec des petites guêpes qui sont leurs ennemis naturels.

Eliminer les nuisibles