Cicadelle : comment l'identifier et la traiter

La cicadelle s'est attaquée à vos plantes ? Voici de précieux conseils pour reconnaître et éliminer durablement ce petit insecte friand des climats chauds et humides.

Comment reconnaître la cicadelle ?

Jens Gade - 123RF

La cicadelle est un insecte piqueur et suceur tout droit venu d'Amérique. Cousine de la cigale et du puceron, elle ressemble beaucoup à la sauterelle de par sa forme. De couleur blanche, beige, brune ou verte, elle se nourrit de la sève de quasiment tous les végétaux (400 au total) : du peuplier au rosier en passant par la vigne qu'elle affectionne tout particulièrement. Les résineux, quant à eux, n'ont rien à craindre. Qu'elle soit au stade de larve ou d'adulte, la cicadelle pique les tiges ou les feuilles afin d'en sortir la sève. C'est pourquoi les végétaux attaqués par la cicadelle sont affaiblis et présentent des retards de croissance du fait du pompage de la sève et de la toxine injectée par l'insecte lors de la succion. Parfois volante, mais principalement adepte des grands sauts pour échapper à son ennemi, la cicadelle possède une seule période de ponte par an, entre mai et septembre. Elle a pour habitude de pondre ses oeufs dans les végétaux, que ce soit dans les feuilles, dans les bourgeons ou en dessous de l'écorce des arbres. Afin de protéger ses oeufs, la cicadelle sécrète une substance blanchâtre s'apparentant à de la mousse, on appelle cela le crachat du coucou ou encore le miellat. Comme elle cause des maladies chez de nombreuses plantes et plantations telles que la pomme de terre, le fraisier ou encore le framboisier, tous les jardiniers cherchent à l'éliminer.

Comment éliminer les cicadelles ?

Si votre jardin est soumis aux invasions fréquentes de cicadelle, il faut donc agir en amont de la ponte afin d'anticiper de possibles dégâts. Pour cela, vous pouvez pulvériser du purin d'ortie ou mettre au pied de vos plantes du marc de café qui auront pour objectif de repousser les insectes. La bouillie bordelaise s'avère aussi efficace. Sachez qu'il existe des plantes qui permettent de lutter naturellement et efficacement contre la cicadelle. C'est le cas des pétunias et des géraniums qui agissent comme de vrais répulsifs. Dans le cas où les feuilles seraient déjà couvertes de miellat, il faudra, dans un premier temps, les nettoyer en les aspergeant d'eau et enlever les plus atteintes afin d'éviter la contamination des feuilles encore saines. Dans un second temps, il faudra traiter, de manière naturelle toujours, en aspergeant les plantes de savon noir, de purin d'ail, de pyrèthre ou encore d'huiles essentielles. Les cicadelles ne seront plus qu'un mauvais souvenir.

10396712.jpg

Eliminer les nuisibles