Se débarrasser des puces

Se débarrasser des puces Si votre animal est infesté de puces, votre habitat l'est aussi, car leur reproduction est exponentielle. Puce de lit, puce de parquet, puce de chat ou puce de chien, n'attendez pas avant de passer à l'action et trouvez l'anti-puces qu'il vous faut.

Pour se débarrasser des puces il existe bien des méthodes et traitements. Les fumigènes par exemple, s'ils sont efficaces, sont vivement déconseillés dans une maison. Linges, meubles et vaisselle seraient impactés et leur décontamination correcte est en pratique impossible.
Si vous trouvez en vente des produits à base de pyréthrine naturelle, lisez bien les flacons : trop souvent, le produit contient un autre insecticide, lui synthétique. D'autre part, les solvants utilisés pour extraire la pyréthrine naturelle modifient les molécules et rendent le produit au final toxique. Sachez aussi qu'il ne faut jamais traiter un chat avec un produit antiparasitaire pour chien. Il y a risque de convulsions et de pelade au mieux, de mort au pire, notamment avec la perméthrine. Mais pas de panique, voici un tour d'horizon des solutions possible pour traiter et éliminer les puces.

Où traiter ?

  • Dans le panier des animaux et partout où ils se couchent.
  • Sur les balais, balayettes, brosses d'animaux, brosses d'aspirateur et dans le tube en marche avant de l'éteindre.
  • Les sièges, canapés, sur tous les tissus de coussins, couvertures et housses présentes dans les pièces de vie ainsi que sur les lits : matelas, couettes ou couvertures.
  • Les sols, les moquettes et tapis, dans les coins, sous les sièges et les meubles (cette étape doit être sautée s'il ne reste qu'un tiers du produit).
  • Partout où les œufs ont pu rester logés, mais pas sur les murs (sauf le bas s'ils sont recouverts de paille ou de tissu et après avoir été aspirés).

Traitement anti-puces pour les animaux

Matériel nécessaire pour traiter les animaux

  • Pour les animaux : du produit anti-poux à base de diméticone, 100 ml pour un cochon d'inde en deux fois, le double pour un chat. A adapter selon la taille pour un chien.
  • Un shampoing bébé ou animal pour le retrait du diméticone.
  • Du sérum physiologique en pipette
  • Un peigne à puce ou à défaut un peigne à poux
  • Attention n'utilisez pas d'huiles essentielles sur vos animaux

Le traitement au diméticone doit soulager votre animal car il y a risque d'anémie aussi surprenant que cela puisse paraître !

  • A faire de préférence le soir avant son repas et en s'armant d'une froide détermination - car surtout s'il s'agit d'un chat, il vous haïra pendant toutes la durée du traitement. Avant d'exprimer tout son contentement du bien-être procuré, une fois le plein usage de sa fourrure retrouvé.
  • Pulvériser le diméticone sur TOUT le corps, en relevant les poils par des caresses À REBROUSSE POIL afin d'humecter la sous couche de poil. Une deuxième personne pour vous aidez à maintenir le chat peut être bienvenue.
    Les puces les plus malines vont fuir vers les extrémités : le museau, les bouts des pattes, et la queue qui doivent être enduites aussi. Veillez à ne pas en mettre dans les yeux. Pour cela fermer les yeux de l'animal pour les pulvérisations sur la tête. Votre animal devra sembler entièrement mouillé, pour cela frotter. Caresser dans tous les sens et partout pour étaler le produit. Aucune partie du sous poils ne doit garder son apparence de fourrure, tous les poils doivent être collés entre eux de gel.
  • Vous verrez de plus en plus de puces inertes, inutile d'y toucher pour le moment. Sur celles qui tentent de s'échapper une pulvérisation les arrêtera net.
  • Laisser le produit agir au moins une heure, pendant laquelle vous occuperez votre animal afin d'éviter qu'il ne retire le produit en se léchant. Pour éviter qu'il n'ait froid, maintenez le près d'une source de chaleur

Si vous avez pulvérisé accidentellement dans les yeux, ou que l'animal s'est frotté le museau, ne pas hésiter à mettre du sérum physiologique par la suite et autant de fois que nécessaire. En effet, si le diméticone est utilisé en opthalmologie, dans le shampoing antipoux il peut-être irritant pour les yeux (soit parce qu'il recouvre l'oeil d'un film cireux empêchant la lubrification de la cornée soit à cause d'huile essentielle qui peut être présent dans le produit). Quoiqu'il en soit, pas de panique, si cela arrive, cela se résorbe rapidement et reste beaucoup moins dommageable pour l'animal que les produits chimiques utilisés traditionnellement. Vous pouvez néanmoins l'éviter par une vigilante surveillance.

  • Si votre animal est tranquille (un chien âgé par exemple) et ne se lèche pas trop, vous pouvez laisser le produit agir 8 heures, soit la nuit. s'il ingère un peu de diméticone, sachez que celui-ci est utilisé pour la confection de pansement gastrique, donc la toxicité du produit est à risque négligeable. Cela va tapisser son intestin sans être absorbé avant d'être évacuer naturellement. Si vous optez pour cette option veillez à le faire boire, manger et à ce qu'il ne se lèche pas pendant au moins deux heures avant de le laisser sans surveillance pour la nuit, près d'une source de chaleur.
  • Shampouiner son animal soigneusement et abondamment, rincer et bien sécher l'animal avec une grande serviette (surtout exempt de puces ou larves) et de longues frictions.
  • Attention, à partir de là votre animal n'est plus protégé contre les puces vivantes. Appliquer une pulvérisation de la préparation au farnésol entre les épaules à la racine du cou (à l'endroit où l'on applique les pipettes d'insecticide traditionnel) afin de limiter la reproduction des puces encore vivantes dans l'habitat que l'animal va de nouveau attraper.
  • Lui donner son repas.

Traitement d'entretien des animaux de compagnie

Un traitement d'entretien permettra une efficacité à long terme. Tous les jours, vous devrez prendre, dès que vous le pourrez, quelques instants pour effectuer l'entretien de votre animal. En effet, si vous l'avez débarrassé de toutes les puces qu'il avait sur lui, il en reste toujours dans la maison et il ne tarde pas à les attraper. Connaissant la rapidité de reproduction de cet animal, l'entretien régulier est la meilleur façon de maintenir la santé naturelle de l'animal : soit pas plus de quelques unes ! et d'éviter ainsi l'infestation.
Enduire le peigne à poux de diméticone et mettre à sa portée une assiette d'eau avec quelques gouttes de produit vaisselle.
Peigner l'animal (pour un chat l'endroit de prédilection est surtout le tour du cou).
Dès qu'il y a une puce sur peigne, le tremper dans l'eau pour l'y déposer.
Tapoter sur votre genou le peigne pour l'égoutter et recommencer jusqu'à ce qu'il n'ait plus de puces.
Remettre du diméticone sur le peigne si nécessaire, et faire une pulvérisation à bout portant sur une puce difficile à attraper (sans rinçage).
À renouveler autant de fois que possible et surtout quand l'animal rentre de l'extérieur, ou a été en contact avec des animaux (même indirectement car les humains sont des vecteurs).

Traitement anti-puces pour l'homme et l'habitat

Traitement des humains

La noyade reste, sans conteste, le moyen non-toxique le plus simple et le plus efficace contre les puces. Les quelques gouttes de produit vaisselle, par réduction de la tension de surface de l'eau, évitent aux puces de pouvoir flotter et de s'échapper par le bord.
Rester pieds nus ou en savates un temps : cela facilitera la tâche.
Prendre les bassines ou plateaux et mettre quelques gouttes de produit vaisselle avant de les remplir d'eau.
Les disposer proches des endroits de passages des animaux, au moins un à chaque étage s'il y a lieu, et de façon à être accessible rapidement à tous.
Dès que l'on sent une puce sur soi, entrer pieds-nus dans la bassine ou plateau et secouer la partie concernée pour faire tomber la puce dans l'eau, il peut être nécessaire de relever ses bas de pantalons ou de pull tout en les secouant au-dessus de l'eau. Les puces cherchant la sécurité de l'obscurité, elles ont tendance à sauter dès un changement de luminosité. Une fois dans l'eau, elles se noieront.
Si par habilité vous en avez attrapé une entre vos doigts, ne les ouvrez surtout pas sans l'avoir longuement écrasée fortement en tournant : leur carapace étant très solide elle s'échapperait d'un bond dès que la pression de vos doigts serait moins forte.
Disposer des assiettes partout sur le sols où c'est possible sans être trop gênant, cela réduira d'autant la marge de manœuvre des puces vivantes présentes dans l'habitat.
Laisser des pièges à eau au moins un mois sans interruption.

Matériel pour traiter les puces à la maison

Pepik -Fotolia.com © Pepik -Fotolia.com
  • Le matériel courant de ménage, dont un peu de produit vaisselle.
  • Des assiettes et autant de plateaux à hauts bords ou larges bassines que vous avez de pièces, sinon d'habitants, sinon au moins d'étages.
  • Un vaporisateur type nettoie-vitre vide (qui ne doit pas avoir contenu de javel, de produits toxiques ou insecticides synthétiques) que vous aurez parfaitement lavé, rincé plusieurs fois et séché,
  • Du farnésol d'origine naturelle au rayon produit déodorant des magasins ou des sites commercialisant des ingrédients pour cosmétique maison. Attention : certains sites jouent sur les mots, car ils expliquent que le farnésol est présent dans certaines huiles essentielles mais vendent du synthétique. Prendre celui qui est un isolat d'huiles essentielles, à raison de 5 ml environ par dizaine de mètres carrés d'habitat à traiter.
  • De l'alcool ménager sans additif : 10 fois la quantité de farnésol utilisé en ml.
  • Une huile essentielle antiparasitaire, par exemple de cèdre ou de géranium. La même quantité que celle du farnésol sera utilisée (pour ralentir sa volatilisation).
  • Pour les moquettes ou grands tapis : louez ou faites vous prêter un nettoyeur à vapeur.

Traitement mécanique contre les puces

L'objectif n'étant pas de se débarrasser ici des puces vivantes, trop mobiles, mais des larves.
Ranger et nettoyer tout. Il ne doit plus y avoir de poussière servant aux nids des larves.
secouer dehors tout ce qui peut l'être, particulièrement coussins et linges de la couche de vos animaux. Préférer définitivement cette méthode à l'aspirateur : véritable réservoir de puces, il est un transporteur et une couveuse idéale à leur reproduction.
Éventuellement, faire bouillir ou repasser le linge le plus susceptible d'être infesté, sinon simplement les laver, après les avoir secoués dehors.
Balayer partout. N'oublier aucun recoin, surtout sur les passages des animaux et dans les zones où du linge potentiellement infesté a été entreposé. Aspirer là où ce n'est pas possible, et seulement si vous n'utilisez pas de nettoyeur vapeur.
Être très vigilant avec les sacs d'aspirateur (réserve de puces et de larves). Changer le sac ou vider soigneusement le réservoir s'il n'y a pas de sac, et nettoyer à nouveau l'endroit infesté par cette opération.
Pour les moquettes ou grands tapis, les nettoyer minutieusement à la vapeur. Vous pourrez le faire sur les autres sols aussi et tout ce qui les supporte. Cela va tuer les puces et larves par la haute chaleur, mais il faut être méticuleux. N'oublier aucun coin car la chaleur moyenne et l'humidité sont les conditions les plus favorables aux développement des puces.
Ne pas omettre de recommencer le grand ménage dans 10/15 jours.

Traitement chimique naturel contre les puces

Le farnésol, par sa proximité avec l'hormone juvénile des insectes et acariens, va ralentir voire empêcher la métamorphose des larves. En bref, la plupart des oeufs ne vont pas éclore, ils épuiseront leurs ressources d'état de larves. Attention aux personnes allergiques : le farnésol est un agent allergène.

Préparation du traitement à base de farnésol

  • Verser la quantité d'alcool nécessaire dans le pulvérisateur en en réservant un cinquième.
  • Ensuite ajouter le farnésol et l'huile essentielle.
  • Remplir à moitié d'alcool les flacons vides de farnésol et d'huile essentielle de lavande.
  • Refermer et agiter pour diluer les dernières gouttes des précieux produits.
  • Vider à nouveau les deux petites bouteilles dans le vaporisateur.
  • Remplir de nouveau les flacons vides avec l'alcool réservé restant.
  • Vider à nouveau les flacons dans le vaporisateur.
  • Fermer et agiter le pulvérisateur : c'est prêt. 
  • Ne pas omettre de garder du produit pour recommencer un traitement dans 10/15 jours.

Important : traiter l'environnement avant le reste

Il faut d'abord s'attaquer aux générations à venir car pour une puce, il y a une centaine d'oeufs et de larves ! Ils ressemblent à de minuscules boules ou ogives blanches. Il est donc indispensable de traiter l'environnement avant de s'attaquer aux puces vivantes. Le traitement des animaux devra se faire le soir même, puis nécessitera un entretien quotidien. Le traitement de l'environnement doit être renouvelé après 10 /15 jours.

Eliminer les nuisibles