Bardage : comment bien le choisir

Le bardage d'une façade extérieure permet à la fois d'isoler un logement et de lui offrir une finition de belle facture. La variété des produits est large, de même que l'échelle de prix.

bardage
© Didier Doceux - Fotolia

Les différents matériaux de bardage

  • Le bardage bois est le matériau le plus commun, apprécié pour son esthétisme et son rendu naturel. De multiples formes et essences d'arbres sont disponibles dans le commerce.
  • Le bardage PVC en imitation bois, résiste très bien aux chocs et aux intempéries. Facile à installer et à entretenir, il a les mêmes propriétés d'isolation thermique que le bois.
  • Le bardage en métal, souvent en acier galvanisé ou en aluminium, est surtout employé pour les bâtiments tertiaires ou industriels, un peu moins pour les habitations.
  • Le bardage en pierre naturelle ou reconstituée est un matériau robuste qui offre une superbe finition mais qui est aussi bien plus onéreux que les autres produits.
  • Le bardage composite à base de verre, de sable ou de polymères. Très économique, il se présente sous forme de panneaux à visser ou à coller sur la façade.
  • Le bardage en terre cuite en tuiles ou en panneaux de petite dimension avec un aspect de couleur flambée. Moins courant de nos jours, on le retrouve beaucoup dans le bâti ancien.
  • Le bardage translucide en verre ou en polycarbonate est utilisé dans les bâtiments tertiaires et les architectures modernes.

Les critères de choix

  • La performance thermique du bardage : elle assure une meilleure isolation au bâtiment, les versions en terre cuite ou composites sont les plus indiquées.
  • L'esthétique du matériau : typiquement, le bardage bois est le plus apprécié pour les habitations individuelles.
  • La durabilité du produit : elle est excellente avec le bardage en pierre ou le bardage en PVC, de loin les matériaux les plus résistants.
  • L'entretien : le bardage bois est celui qui nécessite le plus d'entretien, contrairement au PVC qui se nettoie à l'eau savonneuse.

La gamme de prix

Les matériaux les plus accessibles sont le bois (pin et sapin) et le PVC, avec un prix de départ compris entre 10 et 50 € le m². Ensuite, vous pouvez trouver des bardages composites ou en terre cuite entre 50 et 100 € le m². Puis vient le bardage en pierre, au-delà de 100 € le m². En tant qu'isolant thermique, l'installation d'un bardage peut vous donner droit à un crédit d'impôt sur l'achat des matériaux de 22,5 %, avec un plafond de 150 € TTC par m².

Bardage

Annonces Google