Violette : plantation, entretien et floraison

De son nom latin viola, la violette, parfois confondue avec la pensée, est une petite fleur vivace qui appartient à la famille des violacées. Quand la planter ? Comment prendre soin des violettes ? A quel moment fleurit-elle ?

Présente dans tous les pays du monde, la violette regroupe environ 500 espèces, dont certaines hybrides de couleur blanche, bleue, ou encore des bi- ou tricolores. La violette est largement connue et utilisée pour ses innombrables vertus, tant dans le domaine culinaire sous forme de salade, de sirop ou de bonbon, qu'en parfumerie, et bien évidemment au jardin.

Plantation de la violette

Violette fleur
© Andrea Wilhelm - Fotolia

Au préalable, il convient de déterminer l'emplacement idéal pour la violette. Privilégiez un endroit ensoleillé ou mi-ombragé, dont le sol est riche ou à défaut de nature ordinaire mais toujours bien drainé. S'il s'agit d'une espèce vivace en pot, la plantation s'effectue à la saison automnale, en respectant une distance d'une vingtaine de centimètres environ entre chaque pied. Pour les espèces hybrides, celles-ci peuvent être semées comme des bisannuelles de mai à septembre, de préférence en pépinière. Dans ce cas, la violette doit être repiquée en pépinière dès l'apparition des premières pousses pour être ensuite plantée au jardin à l'automne.

Entretien

L'avantage de la violette est qu'elle nécessite très peu d'entretien. Résistante à la sécheresse, celle-ci doit cependant être arrosée en cas de très fortes chaleurs, sans toutefois être noyée car elle n'apprécie guère trop d'humidité. Ôtez les fleurs fanées au fur et à mesure afin de favoriser l'apparition de nouvelles. En hiver, aucune attention particulière n'est requise, la plante supportant sans aucune difficulté les basses températures, même négatives jusqu'à -15°C.

Floraison

La floraison des violettes se situe généralement de septembre à mai. Certaines variétés hybrides présentent également la particularité de fleurir durant l'été. Néanmoins, les espèces hybrides, dans leur majorité, ont l'inconvénient qu'elles deviennent moins florissantes au fil du temps, à partir des trois ans de la fleur.

Plantes vivaces