Saule pleureur : plantation, entretien et taille

Appartenant à la famille des salicacées, le saule pleureur, aussi appelé salix babylonica, est un arbre d'ornement qui a la particularité que ses branches et son feuillage caducs s'orientent vers le sol. Cette espèce de saule, dont la taille peut atteindre jusqu'à 25 mètres de hauteur, est certainement la plus connue des 300 existantes, notamment pour sa présence à proximité de nombreux points d'eau.

Plantation du saule pleureur

© @nt - Fotolia

Si l'on trouve souvent le saule pleureur sur les bords des lacs ou le long des rivières, c'est qu'il apprécie, outre le soleil, tout particulièrement la fraîcheur et l'humidité. Sa plantation intervient par boutures de 30 centimètres à l'automne, afin de favoriser son enracinement l'hiver, et dans un endroit suffisamment dense et loin de toute habitation ou autre construction, d'une part pour permettre à ses racines de se développer dans le sol sans heurter une quelconque canalisation par exemple, et, d'autre part, car l'arbre est très imposant en largeur et doit pouvoir s'étaler sur une dizaine de mètres. C'est d'ailleurs pour son besoin indéniable d'espace que le saule pleureur est très peu présent dans les jardins de particuliers.

Entretien

Après sa plantation, le saule pleureur aura une croissance très rapide. Sa floraison, sous forme de chatons, apparaît en avril et mai. Apportez-lui régulièrement de l'eau durant ses premières années. Arrosez-le également en cas de fortes sécheresses ou si son sol n'est pas assez humifère. Surveillez également régulièrement l'arbre qui est très sensible à certaines maladies comme le chancre et la rouille, et qui subit souvent les attaques d'insectes comme les pucerons et les chenilles. En cas d'atteinte, un traitement spécifique est nécessaire.

Taille

La taille du saule pleureur intervient en hiver lorsque celui-ci a perdu ses feuilles. Dans ce cadre, il est préconisé de le tailler tous les ans plutôt que de procéder de manière moins régulière mais plus drastique, ce qui serait d'ailleurs préjudiciable à l'arbre.

Arbres