Arbuste : plantation, entretien et taille

Qu'ils soient en pleine terre ou en pot, les arbustes agrémentent les jardins des maisons et les terrasses des appartements. Quelle que soit leur espèce, ils ont pour grand nombre d'entre eux des bases et des règles communes pour leur plantation, leur entretien et leur taille.

Plantation de l'arbuste

© michaeljung - Fotolia

La saison idéale de plantation se situe à l'automne, car elle favorise l'enracinement de l'arbuste en hiver, bien qu'il soit toutefois conseillé d'opérer au printemps pour les régions plus froides et les espèces plus sensibles aux faibles températures. Dans tous les cas, les périodes de gel sont à exclure. Aussi, si de nombreuses variétés se satisfont d'un sol neutre en toute exposition à la lumière, d'autres demandent une terre et un ensoleillement spécifique. Enfin, tenez compte de la profondeur d'enfouissement nécessaire à votre plant et de la finalité de la plantation. Si l'arbuste est en haie, veillez à respecter les distances adéquates entre chaque pied. S'il est en pot, assurez-vous que son conteneur soit assez grand ou bien drainé. Enfin, certains peuvent nécessiter un apport d'engrais après la plantation, référez-vous à la notice.

Entretien

L'entretien de l'arbuste par exemple celui de la lavande est primordial, notamment les premières années. Au printemps, apportez-lui un engrais. Durant la floraison, ôter fréquemment les fleurs fanées peut permettre de favoriser le développement de nouvelles fleurs. Veillez à l'arroser régulièrement, et particulièrement lors des périodes de sécheresse en été. De plus, un paillage du pied est souvent préconisé, car il permet de conserver la fraîcheur de l'arbuste durant cette saison, et de le protéger du froid l'hiver. Dans certaines situations, un voile d'hivernage peut également être nécessaire ; ou il s'agira de le rentrer s'il est en pot. Enfin, surveillez régulièrement qu'il ne fasse pas l'objet d'attaques d'insectes ou de maladies pour le traiter le cas échéant.

Taille

La taille du jeune arbuste est particulièrement importante pour son développement, et elle dépend là encore de l'espèce et de la finalité. Elle doit être réalisée régulièrement. Ainsi, selon sa nature, la taille est opérée à la fin de la période de floraison, à l'automne ou au début du printemps. On distingue ensuite différents types de tailles : les tailles douces visant à supprimer les branches mortes ou les pousses de la saison précédente, les tailles esthétiques, et enfin les tailles sévères préconisées dans certains cas. Enfin, pour les plus hauts arbustes, confiez la taille à un professionnel de l'élagage pour éviter les risques de chutes.
Astuce : Certains arbustes comme les pistachiers offrent de savoureux fruits sans réclamer trop d'efforts.

Arbustes / Haies