Thuya : plantation, entretien et taille

Souvent utilisé en haie en raison de son feuillage dense et d'un vert profond tout au long de l'année, le thuya est un conifère. Il se reconnaît à son feuillage persistant formé d'écailles imbriquées les unes dans les autres.

La plantation du thuya

© Mediendesign - Fotolia

Pour planter un thuya, préférez l'automne ou le printemps, en prenant soin d'éviter les périodes de gel. Le thuya aime les emplacements bien ensoleillés, voire légèrement ombragés. Cette plante s'accommode à tous types de sols, mais préfère les terres bien drainées, profondes et légères. Si vous souhaitez constituer une haie de thuyas, respectez une distance d'environ 1 mètre entre chaque plant. Une fois le thuya planté, paillez le pied de la plante avec des écorces de pin maritime afin de le protéger des mauvaises herbes et du froid. Si vous souhaitez cultiver le thuya sur un balcon, adoptez une espèce naine, qui peut facilement grandir en pot.

L'entretien du thuya

Le thuya ne nécessite pas d'entretien particulier s'il est cultivé en isolé. Arrosez copieusement durant l'été qui suit la mise en terre, puis stoppez les arrosages : le thuya est une plante particulièrement résistante à la sécheresse. En revanche, si vous plantez votre thuya en haie, sachez que la promiscuité entre les arbres favorise l'apparition de maladies ou de parasites comme l'araignée rouge ou les cochenilles. Par ailleurs, vous pouvez également apporter de l'engrais à libération lente à votre thuya si le sol est très pauvre.

La taille du thuya

Si aucune taille n'est effectuée, votre thuya atteindra environ 20 mètres de haut et adoptera une forme conique. Pour tailler le thuya en haie, attendez la fin de l'été si vous souhaitez ralentir la croissance de l'arbre, ou le début du printemps si vous avez envie d'accélérer la pousse de l'arbre pour être plus rapidement protégé(e) des regards indiscrets. Dans tous les cas, n'hésitez pas à effectuer une taille franche et massive, car le thuya repousse très vite.

Arbustes / Haies