Bouleau : plantation, entretien et taille

Reconnaissable à son écorce blanche, le bouleau est un arbre d'agrément très apprécié et particulièrement robuste. Il fait partie de la famille des bétulacées.

La plantation du bouleau

Bouleau
© Roberto Zocchi - Fotolia

Le bouleau est bien souvent planté soit en sujet isolé, soit par groupement de trois ou quatre arbres. Si vous optez pour une variété naine, vous pourrez planter votre bouleau en bac. La plantation du bouleau s'effectue idéalement à l'automne, pour favoriser l'enracinement avant la reprise qui a lieu au printemps suivant. Plantez votre bouleau dans une terre normale un peu humifère, mais pas trop calcaire, constituée de terre naturelle et d'environ 20% de terreau. Le bouleau est un arbre qui apprécie les zones humides et les emplacements ensoleillés : placé trop à l'ombre, cet arbre s'étiole. Il aime néanmoins les climats froids qu'on retrouve dans les plaines.

L'entretien du bouleau

Aucun entretien particulier n'est préconisé pour la culture du bouleau. Après la plantation, arrosez régulièrement. Au printemps, apportez à l'arbre de la matière organique, comme du terreau, des feuilles mortes ou du fumier décomposé. Collectez éventuellement les rameaux cassés emprisonnés dans les branchages, pour des raisons esthétiques. Le bouleau peut être victime d'attaques de pucerons : dans ce cas, pulvérisez de l'eau savonneuse ou un mélange d'huile d'olive et d'eau. L'eau savonneuse sur le tronc et les branches principales en automne est aussi recommandée pour faire ressortir la couleur blanche du bouleau en hiver.

La taille du bouleau

La taille du bouleau s'effectue en automne ou en hiver, lorsque l'arbre est dans sa période de repos végétatif, pour ne pas l'épuiser. Si elle n'est pas obligatoire et ne doit surtout pas être sévère, sous peine de casser le port souple et naturel de la plante, la taille de cet arbre est toutefois recommandée pour les petits espaces, car le bouleau peut atteindre plus de 10 mètres de haut et de large.

Arbres

Annonces Google