Spathiphyllum : entretien et arrosage

Originaire des régions tropicales d'Amérique du Sud, le spathiphyllum est une plante vivace qui apprécie la lumière. Parfois appelée fleur de lune, elle possède un feuillage persistant et fleurit entre mai et octobre.

L'entretien du spathiphyllum

Spathiphyllum
© Freddy - Fotolia.com

Plante d'intérieur, le spathiphyllum demande une certaine luminosité, mais craint la lumière directe du soleil. Placez-le dans un lieu tempéré : la température idéale pour le spathiphyllum se situe entre 15 et 25 °C. Les feuilles et fleurs fanées doivent être retirées de façon régulière.
Un rempotage doit être effectué tous les deux printemps. Le spathiphyllum a effectivement une croissance rapide qui nécessite un peu plus d'espace chaque année ; il est alors tout à fait possible de diviser la plante. Il est fortement conseillé d'ajouter de l'engrais liquide chaque semaine entre mars et septembre. À l'inverse, on laissera la plante se reposer en automne et en hiver. En ces saisons, elle sera plus à son aise dans une pièce fraîche, avoisinant les 15 °C.

L'arrosage du spathiphyllum

Le spathiphyllum apprécie les atmosphères humides. En été, dès que la température dépasse les 20 °C, il est nécessaire de le vaporiser d'eau trois fois par semaine. De plus, il est important que la terre de son pot ne soit jamais complètement sèche. Pensez donc à l'arroser deux, voire trois fois par semaine en été, et une fois par semaine en hiver. Mais attention : trop d'eau lui sera également nuisible. Videz donc la soucoupe après chaque arrosage. L'idéal est d'installer le spathiphyllum sur des cailloux ou des billes d'argile que vous maintiendrez humides.

Le spathiphyllum est considéré comme une plante dépolluante. Il absorbe par exemple le formaldéhyde et le benzène que l'on retrouve dans la fumée de cigarette. Il faut cependant le tenir éloigné des animaux domestiques et des enfants, car il contient des substances qui favorisent les irritations.

Plantes d'intérieur

Annonces Google