Chamaerops humilis : plantation, entretien et taille

Originaire du Sud de l'Europe et du Nord de l'Afrique, le Chamaerops humilis est plus connu sous les noms de palmier nain et de palmier de Méditerranée. Appartenant à la famille des acéracées, le genre compte près de 3 000 variétés, dont la taille varie selon l'environnement. En pot, il s'élève entre 2 et 3 mètres de hauteur, et en pleine terre, il peut atteindre jusqu'à 12 mètres.

Plantation du Chamaerops humilis

© Jose Luis Sanchez Ma - Fotolia

En pleine terre, la plantation du Chamaerops humilis est opérée au printemps ou à l'automne, bien qu'il soit conseillé de procéder à cette dernière pour favoriser son enracinement. Choisissez-lui un emplacement ensoleillé, de préférence à l'abri du vent, et au sol normal à sec mais bien drainé. Si le palmier est en pot, mettez-le dans un terreau adapté, dans un lieu lumineux mais non brûlant. Si vous souhaitez faire des semis, armez-vous de patience. Trempez les graines dans de l'eau tiède durant quarante-huit heures, puis mettez-les en serre chauffée aux alentours de 22°C, et ce au printemps. Après trois à quatre mois, rempotez les pousses et attendez alors environ trois ans, que le système racinaire se soit suffisamment développé, pour planter le palmier en pleine terre.

Entretien du Chamaerops humilis

Si le Chamaerops humilis est en pleine terre, il ne demande aucun arrosage, car il est très résistant et apprécie la chaleur, hormis durant les périodes de sécheresses prolongées. S'il est en pot, apportez-lui régulièrement de l'eau, son sol se desséchant plus rapidement dans ces conditions. Un engrais est nécessaire à la plante, notamment pour éviter à ses feuilles de jaunir, à raison d'une fois par an au printemps s'il est en pleine terre, et de deux fois dans l'année s'il est en conteneur. Enfin, le palmier ne requiert aucune protection l'hiver, supportant des températures négatives jusqu'à -12°C. Vous pouvez toutefois appliquer un paillage à son pied dans les régions les plus froides. S'il venait néanmoins à perdre ses feuilles en cas d'hiver très rigoureux, n'ayez pas d'inquiétudes, de nouvelles repousseront l'année suivante.

Taille du Chamaerops humilis

Aucune taille ne s'avère indispensable pour un bon développement du Chamaerops humilis. Cependant, ôtez au fur et à mesure les feuilles ainsi que les branches mortes et desséchées.

Arbustes / Haies