Mimosa pudica : entretien et arrosage

Originaire des régions tropicales, le mimosa pudica, également nommé sensitive pudica, est une plante rampante aux fleurs roses dont la taille est comprise entre 10 et 40 centimètres de hauteur et qui appartient à la famille des fabacées. Sa particularité est qu'il replie ses feuilles, puis baisse ses tiges et en sort des piques pour se protéger face à certains mouvements qu'il perçoit comme un danger. Il fait à ce titre partie des végétaux sensitifs.

Entretien du mimosa pudica

© naiyanab - Fotolia

Pour être cultivé en plante d'intérieur, le mimosa pudica requiert des conditions particulières d'entretien. En termes d'ensoleillement, il apprécie la lumière, même directe, à condition de ne pas excéder plus de cinq heures d'exposition quotidienne, l'idéal étant de le changer de place régulièrement pour lui permettre de s'adapter à différentes situations. Concernant la température de l'air, celle-ci doit être comprise entre 22 et 26°C afin que la plante se développe normalement : en dessous, sa croissance sera trop lente, tandis qu'au-dessus, elle sera trop rapide. En matière de sol, le mimosa pudica nécessite acidité et humidité. Pour ce faire, mettez-le dans un pot de terreau mélangé à de la tourbe ou de la terre de bruyère, sur une coupelle de billes d'argile humides. Enfin, il est possible de sortir la plante, en étant toutefois vigilant(e), car elle ne résiste pas aux températures inférieures à 10°C.

Arrosage du mimosa pudica

L'arrosage du mimosa pudica est essentiel à son bon développement. Ainsi, apportez-lui de l'eau non calcaire et à température ambiante de manière hebdomadaire, et pulvérisez-en également sur ses feuilles à raison de deux fois par semaine. En hiver, réduisez la fréquence des arrosages. Dans tous les cas, veillez à maintenir un environnement humide au mimosa pudica, notamment par les billes d'argile présentes dans sa coupelle, sans toutefois le noyer. En effet, un excès d'eau peut provoquer des moisissures et un jaunissement des feuilles voire leur chute ; ces dernières peuvent aussi tomber si la plante manque d'eau.
A voir aussi : pivoine : plantation, arrosage et entretien

Plantes d'intérieur