Ficus : entretien et arrosage

Le ficus est le roi des petits arbustes d'intérieur. On le retrouve partout, exhibant son feuillage persistant en toutes saisons et habillant avec grâce les pièces de la maison. Mais le ficus est aussi particulièrement sujet aux maladies, et il faudra donc demeurer très attentif à ses réactions. Voici comment contribuer au développement de votre ficus en quelques points.

L'entretien du ficus

© Aleksandr Volkov - Fotolia

Le ficus est une plante plutôt sensible qui a besoin de s'accommoder en douceur à tout changement de température ou de luminosité. Le déplacer régulièrement d'une pièce à l'autre où l'exposition au soleil est différente ne peut que nuire à son développement. Exposition lumineuse dont il a d'ailleurs besoin, sans pour autant supporter la lumière directe du soleil. Un apport d'engrais tous les quinze jours au printemps et en été est nécessaire. Une taille annuelle très légère va aussi permettre de renforcer son feuillage.

Le ficus perd ses feuilles de façon naturelle, dans une proportion mesurée. Si vous trouvez que votre ficus se dégarnit exagérément, placez-le là où il bénéficiera de plus de lumière et éloignez-le des courants d'air. Toutefois, si le ficus vient d'être rempoté, une perte de feuilles excessive est normale. Et si vous constatez que les feuilles de votre ficus sont en train de jaunir, il s'agira généralement d'une attaque d'arachnide que vous pourrez traiter avec un simple acaricide biologique.
Un ficus bien entretenu peut atteindre 2 à 3 m de hauteur, même en intérieur.

L'arrosage du ficus

Le ficus nécessite une attention toute particulière quant à son arrosage. Le juste dosage est nécessaire. Dès que la terre est sèche, il convient d'arroser votre ficus sans pour autant le noyer. Bien sûr, l'on sera plus généreux en eau durant les mois très chauds, et il est aussi vivement recommandé d'en vaporiser sur les feuilles du ficus.

En cas de présence de mouches blanches, les aleurodes, passez le ficus simplement sous la douche.

Plantes d'intérieur