Pomme de terre : plantation, arrosage et entretien

La pomme de terre est l'un des légumes les plus cultivés par les Français dans leurs potagers. Sa culture est en effet assez facile et accessible aux jardiniers débutants. À condition toutefois de respecter les bonnes opérations. Les voici détaillées.

Plantation de la pomme de terre

Le début du printemps est la période la plus favorable pour planter la pomme de terre. Le féculent craint en effet les gelées, il est donc préférable d'attendre que les températures ne descendent plus sous les 0 °C pour commencer la plantation. La fin du mois de mars et le début du mois d'avril sont donc particulièrement conseillés. La pomme de terre se plante assez facilement, dans une terre meuble, et riche en humus. Il est recommandé d'espacer les plants d'environ 40 cm. Les tubercules germés devront être enterrés sur une dizaine de centimètres de profondeur. Enfin, veillez à choisir un endroit exposé au soleil.

Arrosage de la pomme de terre

La pomme de terre n'apprécie pas vraiment les excès d'eau. Au contraire, elle est assez peu exigeante dans ce domaine. Un excès d'humidité pourrait entraîner l'apparition de maladies. Il convient donc d'être vigilant quant au dosage de l'arrosage. Pour optimiser l'arrosage de la pomme de terre, installez un système basé sur des tuyaux microporeux, disposés entre les rangs de pommes de terre.

Entretien de la pomme de terre

La pomme de terre ne demande que très peu d'entretien. Deux opérations suffisent tout au long de son développement. La première est de supprimer les mauvaises herbes qui pourraient entourer les plants. La seconde consiste à butter la pomme de terre lorsqu'elle atteint une hauteur d'environ 20 cm. Privilégiez les jours racines du calendrier lunaire pour effectuer cette opération. Arrachées entre 90 et 120 jours après leur plantation, les pommes de terre se conservent plusieurs mois dans un local fermé. Ce local doit être aéré, et sa température comprise entre 0 et 10 °C.

Potager