Cornichon : plantation, entretien et arrosage

Sous le terme de cornichon se cache en réalité un concombre récolté avant sa maturité. Il est donc logique de constater que la culture du cornichon est assez semblable à celle de l'autre cucurbitacée. Voici les astuces à connaître pour cultiver des cornichons.

Plantation du cornichon

Le cornichon aime les sols bien réchauffés. La plantation du cornichon se fait donc la plupart du temps au mois de juin, voire un peu avant dans les régions du sud de la France. Pour les plus impatients, il est possible de planter le cornichon au chaud dans la maison, et de le repiquer en terre au début de l'été. Plusieurs étapes sont nécessaires pour planter des cornichons. Dans un premier temps, tracez des lignes distantes d'environ 1 m. Creusez ensuite, à intervalles réguliers, des trous pour pouvoir y planter les cornichons. Tous les deux mètres, plantez des tuteurs et reliez-les entre eux avec un filet à ramer. Ce filet servira à attacher par la suite les plants de cornichons. Déposez quatre ou cinq graines de cornichon dans chaque trou. Recouvrez enfin le trou de terre.

Entretien du cornichon

La levée du cornichon prend en moyenne une dizaine de jours. Lorsque les premières feuilles apparaissent, débarrassez-vous des plants les plus faibles pour ne conserver que les plus robustes (en règle générale, on en conserve 2 sur les 4 ou 5 du poquet). Ne procédez à aucune taille du cornichon, laissez le cucurbitacée ramper sur le sol librement ou attachez-le au filet à ramer. Soyez enfin attentif à sa croissance pour le récolter au bon moment, lorsqu'il atteint environ 7 cm. En règle générale, il se passe un trimestre entre le semis et la récolte. Ne retardez pas trop la récolte des cornichons, vous risqueriez de stopper la production.

Arrosage du cornichon

Le cornichon nécessite un arrosage régulier et léger en été. Prenez soin de ne pas arroser les feuilles, cela pourrait entraîner l'apparition de maladies.

Potager

Annonces Google