Prunier : plantation, entretien et taille

Vous rêvez de posséder un prunier dans votre jardin pour pouvoir déguster ses fruits en été ? Sachez que la culture d'un prunier n'est pas si complexe. Voici tous les conseils qui vous permettront de la réussir.

Plantation du prunier

Le prunier se plante entre la fin de l'automne et la fin du printemps, en évitant les périodes de gel. Il est recommandé de ne pas attendre plus d'une semaine entre l'achat du prunier et sa plantation en pleine terre. L'arbre fruitier n'affiche pas de réelle préférence quant au choix de son exposition ni du type de sol. Pour l'installer dans votre jardin, creusez un trou d'environ 50 cm de profondeur et de 80 cm de diamètre. Déposez au fond de ce trou un mélange de terreau ou de compost adapté que vous recouvrirez légèrement avec de la terre. Déposez ensuite votre prunier dans le trou, et rebouchez avec la terre. Pour assurer la pollinisation de l'arbre, et donc espérer obtenir des prunes au bout de la 3e ou 4e année, il est conseillé de planter au moins deux pruniers.

Entretien du prunier

Le prunier est un arbre fruitier rustique capable de résister aux températures négatives. Il n'est donc pas utile de le couvrir en hiver. En revanche, il est sensible aux maladies et à l'attaque d'insectes comme les pucerons. Juste après la floraison, un traitement préventif contre les maladies du prunier et contre ces insectes peut être appliqué. Dès la deuxième année, un apport en engrais pour arbres fruitiers au printemps favorisera une meilleure croissance du prunier.

Taille du prunier

Le prunier se taille une fois dans l'année, de préférence à la fin de l'été ou à l'automne. La première taille est très importante. Il s'agit d'équilibrer le port de l'arbre fruitier en supprimant les rameaux qui se croisent. Les années suivantes, une taille de fructification suffit. Débarrassez le prunier de ses branches mortes, et réduisez la longueur des autres branches.

Arbres fruitiers

Annonces Google