Jachère : comment bien la pratiquer

Afin de favoriser les plantations, il est utile de procéder à une jachère. Il s'agit de laisser le sol se régénérer durant une certaine période afin d'obtenir de belles cultures. Voici quelques éléments à savoir pour réaliser une bonne jachère.

Qu'est-ce que la jachère ?

À l'origine, la jachère correspondait à différentes phases de labours effectués au printemps et en été avant l'ensemencement de la terre. Depuis, le sens de ce mot a évolué. Aujourd'hui, la jachère correspond à une période plus ou moins longue, généralement d'un an, durant laquelle la terre n'est pas cultivée. Pour les agriculteurs, elle est parfois obligatoire dans le cadre de la PAC (politique agricole commune), afin d'éviter la surproduction, en particulier en ce qui concerne les céréales. Elle est également utilisée dans l'agriculture bio notamment dans le cadre de la permaculture. Pour les particuliers, la jachère est un bon moyen d'aider la terre de son jardin à se régénérer. Elle permet de retenir l'humidité dans le sol, de lutter contre les mauvaises herbes et d'enrichir la terre en minéraux et en nitrates.

Comment pratiquer la jachère ?

La jachère est un principe de bio-régénération du sol. Elle peut être nue, c'est-à-dire une terre entièrement débarrassée de végétation où seules les mauvaises herbes pousseront, ou plantée. Pour un potager, l'idéal est de le cultiver par bandes successives. Une bande d'une largeur d'environ 2 mètres sera plantée, tandis que la bande suivante, d'une même largeur, pourra être engazonnée provisoirement. Cette dernière se régénérera peu à peu, et pourra être cultivée l'année suivante. La jachère nécessite également de remuer le sol. Sur une profondeur d'environ 30 centimètres, il convient de mélanger la terre en la décompactant afin de favoriser son oxygénation. Au moment de la jachère, il est utile d'apporter des nutriments au sol (fumier, engrais vert...).

L'essor de la jachère fleurie

Depuis quelques années, la jachère fleurie a le vent en poupe. Concrètement, il s'agit d'utiliser des parcelles de terre pour y faire pousser des fleurs et des herbes hautes. Ces jachères fleuries sont très utiles, car elles permettent d'accroître la biodiversité en attirant nombre d'insectes et de petits animaux. Elles ont un autre avantage non négligeable : elles sont particulièrement esthétiques. De nombreuses communes emploient désormais cette technique pour une partie de leurs espaces verts. Pour les particuliers, il est très facile de remplacer une partie de son gazon ou de son potager par une jachère fleurie, qui nécessitera beaucoup moins d'entretien et permettra à la terre de se régénérer. Il est désormais possible de se procurer des mélanges de graines directement dans les jardineries. Astuce : Laisser un coin de jardin en jachère attirera la faune et la flore sauvage des alentours, qui contribueront à la biodiversité.

Conseils de jardinage

Annonces Google