Gâcher du mortier

Le mortier est l'un des éléments de base de la maçonnerie. Il sert à construire, à réparer mais aussi à enduire. A moins que vous ayez besoin d'une grande quantité de mortier - dans ce cas vous utiliserez une bétonneuse - le gâchage peut se faire à la pelle.

mortier
© B. Wylezich - Fotolia

Les outils nécessaires

  • un seau ;
  • une pelle ;
  • une brouette ;
  • de l'eau ;
  • du sable bien propre (attention à ne jamais utiliser du sable marin) ;
  • du ciment.

Les étapes à suivre

Le gâchage de mortier à la main est une opération simple. Elle vous prendra environ deux heures.

Voici un rappel du dosage à respecter :

  • 1 volume de ciment ;
  • 3 volumes de sable ;
  • le volume d'eau varie selon l'utilisation.

Respectez ensuite les indications suivantes :

  • dégagez une surface au sol. Attention, il faut qu'elle soit bien propre ;
  • posez-y le sable ;
  • ajoutez-y le ciment ;
  • formez un cratère au milieu de votre tas ;
  • mélangez ces deux éléments jusqu'à obtenir une couleur bien homogène. Pour cela, déplacez deux ou trois fois le tas, à l'aide de la pelle ;
  • versez-y les 2/3 de l'eau que vous avez prévue ;
  • rabattez les bords du cratère dans l'eau afin de débuter le mélange ;

Astuce : Pour obtenir un mortier bien homogène, déplacez à nouveau le tas deux ou trois fois. Vous rajouterez ou non de l'eau par la suite, selon l'utilisation que vous souhaitez faire de votre mortier.

Fondations

Annonces Google