Traiter l'humidité : nos solutions pour vos murs

Avant d'appliquer un quelconque revêtement sur votre mur, celui-ci doit, si c'est nécessaire, être traité contre l'humidité, au risque d'obtenir un résultat qui ne durera pas dans le temps.

Quelles sont les causes de l'humidité ?

  • La condensation : quand elle est occasionnelle, aucune de raison de s'inquiéter. Mais si elle est persiste, cela devient vite un problème. En automne et en hiver, la condensation est presque inévitable car l'air extérieur refroidit. Mais avec les bons remèdes comme un absorbeur d'humidité, il est possible de réduire ses conséquences.
  • Les infiltrations : elles sont dues à la météo (pluie, neige, grêle). L'humidité commence quand trop d'eau s'infiltre par le toit ou les murs. Heureusement, plein d'astuces permettent de les éviter comme des travaux de drainage.
  • Les remontées capillaires : c'est la cause la plus problématique puisque l'humidité provient directement du sol. Si l'eau s'évacue mal sous la maison, ce sont les fondations qui risquent de souffrir les premières. Assécher les murs par électro-osmose est parfois la solution la plus efficace.
  • La pression hydrostatique : elle provient aussi du sol. Kézako ? Lorsque l'eau est mal évacuée, une pression latérale s'exerce sur les fondations et peut entraîner des infiltrations.
  • La dernière cause est malheureusement la moins maîtrisable : les dégâts des eaux et inondations. Ces dernières peuvent être discrètes et finir par avoir de lourdes conséquences.

Avant de procéder à un traitement ou des travaux pour se débarrasser de l'humidité, il est indispensable de faire appel à un expert. Il saura vous aiguiller sur les solutions les plus adaptées et les bons gestes à adopter par la suite.

Les outils nécessaires pour traiter l'humidité

  • un produit de traitement hydrofuge ;
  • un pinceau ;
  • une brosse ;
  • de la lessive.

Les étapes à suivre pour traiter l'humidité

L'humidité est sans doute l'ennemi numéro un de tout revêtement mural. C'est pourquoi, si vous voulez obtenir un résultat durable, vous devez traiter votre support. Sachez que le taux d'humidité de la surface doit être inférieur à 5%.
De nombreux éléments peuvent laisser penser qu'une pièce est trop humide. Ainsi, prêter attention à toutes les taches, fissures et autres décollements de tapisserie qui pourraient survenir. Afin de prévenir ce genre de désagréments, veillez à bien ventiler les pièces de votre logement. Avant de débuter tous travaux visant à combattre l'humidité, il vous faut savoir d'où celle-ci provient. Mauvaise étanchéité, fuite de la gouttière ou des canalisations, problème de condensation etc. : plusieurs causes sont possibles.
Avant de poser un nouveau revêtement et afin de prévenir l'apparition de l'humidité, traitez votre surface, en respectant les étapes suivantes :

  • lessivez votre mur à l'aide de la brosse ;
  • si le mur est victime du salpêtre, vous pouvez l'aspirer ;
  • laissez sécher ;
  • passez une première couche épaisse de produit hydrofuge ... ou antisalpêtre - à l'aide d'un pinceau large ou d'un rouleau. Vous commencerez l'application par le bas du mur ;
  • la surface doit s'imbiber du produit, ne lésinez donc pas sur la quantité
  • laissez sécher cette première couche ;
  • renouvelez l'application après le séchage.

Lutter contre l'humidité

Annonces Google