Poutre IPN : principe et fonctionnement

En acier, en bois, mais aussi en verre ou en inox, la poutre IPN est un élément de construction qui a su évoluer pour se positionner, aujourd'hui, comme un véritable choix architectural et un nouveau moyen de décoration.

poutre IPN
© Jacques Palut - Fotolia

La poutre IPN : qu'est-ce c'est ?

Une poutre IPN désigne un type de poutrelle en forme de I, à Profil Normal, dont l'épaisseur des ailes est plus importante en son centre que sur ses bords : ces ailes, parallèles, présentent en effet une pente de 14 % vers le bord. Une autre poutrelle, l'IPE (poutrelle à Profil Européen) se distingue de l'IPN en proposant une épaisseur des ailes constantes. L'appellation de poutre IPN remplace en réalité la plus longue dénomination "poutrelle en I à ailes inclinées laminées à chaud". La poutre IPN est utilisée dans le monde de la construction pour de multiples usages, aussi bien verticalement qu'horizontalement. Elle est encadrée par les normes NF A45-209 de 1983 et NF EN 10024 de 1995.

Les avantages de la poutre IPN

Capable de supporter un poids important, la poutre IPN offre un large choix d'utilisations dans le domaine de la construction. Elle pourra ainsi aisément remplacer un mur porteur, renforcer une cloison ou bien encore soutenir un plancher. Sa déclinaison en différentes matières en fait un objet de décoration privilégié pour les passionnés de design et d'architecture contemporaine. A titre d'exemple, une mezzanine soutenue par une poutre IPN en verre conjuguera esthétisme et praticité en laissant passer la lumière naturelle.
Astuce : le remplacement d'un mur porteur par une poutre IPN est fréquemment réalisé dans des chantiers de rénovation. La complexité et les risques d'effondrement que présente cette opération incitent à recourir à l'avis et aux conseils de professionnels avant d'entamer les travaux.

Fondations

Annonces Google