Sceller un portail

En cas d'affaissement, il vous faut sceller votre portail à nouveau ? Certains gonds se sont peut-être tordus ou ont été arrachés, du fait de l'usure du temps. Remplacez-les sans attendre avant que les gonds restants ne soient affectés à leur tour. Ne vous inquiétez pas, ce type de réparation est accessible au plus grand nombre, même aux bricoleurs débutants.

Difficulté : moyenne.

Le matériel nécessaire :

- un marteau et un burin ;
- des gonds de portail ;
- des cales en bois ;
- des serre-joints ;
- du mortier de ciment ;
- une truelle.

Les étapes

Démontez le portail et retirez les gonds déficients ou arrachés avec un burin et un marteau. Vérifiez bien l'état de chaque gond, pour ne pas avoir à recommencer dans quelques mois. Puis, creusez avec les mêmes outils une cavité dans les murs porteurs, de 5 cm sur 5 cm et d'une profondeur suffisante pour loger les nouveaux gonds.
Maintenant, repositionnez les deux vantaux du portail en position fermée à la même hauteur par rapport au sol, en insérant les gonds dans les orifices. Il est difficile de faire ce genre d'exercice seul, vous aurez sûrement besoin d'aide pour cette procédure.
Placez des cales à l'horizontal en dessous du portail, ainsi que des cales en biais de chaque côté (enfoncées dans le sol) pour que le portail tienne solidement. Vous pouvez également utiliser des serre-joints pour bien solidariser les deux vantaux l'un avec l'autre.
Une fois assuré que le portail est correctement calé, et que les gonds sont bien installés dans les trous de scellement, humidifiez les cavités. Gâchez le mortier de ciment et disposez-le avec une truelle. Servez-vous de la truelle pour compacter et bien lisser le mortier.
Le temps de séchage varie en fonction du produit utilisé (voir la notice), mais il faudra patienter au moins plusieurs jours avant de pouvoir retirer les cales du portail. Ne reste plus qu'à faire les raccords de peinture pour embellir l'entrée de votre domicile.

Clôture