Protéger ses gonds

Pour protéger les gonds, les pièces métalliques autour desquelles pivotent un battant de porte, il suffit du bon matériel, de minutie et de patience. Suivez le guide.

Matériel

  • Une perceuse avec une mèche hélicoïdale montée sur un vilebrequin ;
  • Une paire de ciseaux à bois ;
  • Un maillet ;
  • Un tournevis ;
  • Une vrille ;
  • Un crayon ;
  • Un mètre ;
  • Deux gonds de protection pour une porte.

Marche à suivre

  • Pour protéger des gonds, vous devez nécessairement disposer de deux éléments. Le premier est une plaque munie de deux goujons, et le deuxième est une plaque dotée de deux alvéoles.
  • Commencez par vous saisir de l'élément mâle. Posez-le dans la feuillure du dormant de l'huisserie. A l'aide de votre crayon, dessinez-en le contour.
  • Faites ensuite une entaille dans le dormant de l'huisserie de façon à ce que la plaque se fonde dans le bois. Utilisez les ciseaux à bois.
  • Assurez-vous à présent que la plaque est au même niveau que le bois.
  • Vissez.
  • Définissez maintenant l'emplacement de l'élément femelle. La distance située entre le fond de la feuillure du dormant de l'huisserie et la plaque doit être égal à celle séparant la plaque femelle de l'arête intérieure de la porte.
  • De la même manière que pour l'élément masculin, repérez au crayon l'emplacement de la plaque femelle.
  • De la même manière encore, entaillez le bois avec vos ciseaux.
  • Percez perpendiculairement. Faites attention à ce que le diamètre de la mèche soit égal à celui des goujons.
  • Commencez à visser. Vérifiez que la porte fonctionne, puis vissez complètement.

Portes

Annonces Google