Réparer un escalier qui grince

Un bois abîmé, des planches qui se détachent, des marches qui ne devraient pas rentrer en contact, plusieurs facteurs peuvent expliquer un escalier qui grince. Voici la marche à suivre pour supprimer ce bruit agaçant.

Difficulté : facile.

Matériel nécessaire en fonction des diverses méthodes :

- un pied de biche ;
- une spatule métallique ;
- un morceau de caoutchouc ou du talc ;
- des vis (d'une longueur inférieure à celle de vos marches)
- de la pâte à bois ;
- un tournevis ;
- de la colle forte type ;
- quelques petites pièces de bois cubiques (une par marche à réparer).


Préparation

Montez doucement sur chaque marche de votre escalier et repérez les sources de craquements. Prêtez autant d'attention au côté de l'escalier, qu'aux marches et aux contremarches. Pour ne pas les oublier, marquez les emplacements à réparer avec un crayon bois ou un ruban adhésif.

La marche à suivre diffère en fonction de la source du craquement. Dans un premier lieu, assurez-vous que la gêne ne provient pas de la sècheresse du bois de votre escalier. Appliquez de l'huile ou de la cire sur celui-ci pour nourrir le bois. Le changement ne se fera pas dans l'immédiat. En revanche, si au bout de plusieurs semaines, votre escalier continue de grincer, c'est que l'origine du bruit est toute autre.


Le bruit vient des contremarches

Le grincement peut venir des interstices situés entre les contremarches de votre escalier.

> Si l'arrière de l'escalier est accessible

Fixez solidement une planche d'appui sur la partie supérieure de la contremarche. Quelques clous ou de la colle forte feront l'affaire.

> Si l'arrière de l'escalier n'est pas accessible

A l'aide d'un pied de biche, soulevez doucement la contremarche qui grince. Prenez une spatule métallique et grattez les saletés logées entre la marche et la contremarche. Remplissez la fente de colle à bois. Vous pouvez aussi enfoncer un morceau de caoutchouc dans l'interstice situé entre la marche et la contremarche. Une autre solution est de saupoudrer la fente de talc.

Le bruit vient du limon (côté de l'escalier)

Le limon correspond à la base d'un escalier. C'est lui qui tient les marches et les contremarches. Des crissements peuvent être entendus lorsque le limon est éloigné du mur. Déposez des cales de bois encollées pour combler le vide entre le mur et l'escalier. Ceci devrait empêcher le limon de se frotter contre le mur et ainsi de grincer.

Le bruit vient du dessous de l'escalier

Avec de la colle forte, ou des vis, fixez des connecteurs bois entre la partie inférieure de la contremarche et la marche (dans l'angle).

Voir aussi : Comment choisir un escalier

Escalier